Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Communiqué de Ségolène ROYAL

23 Juillet 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Ségolène ROYAL

 

Chères amies, chers amis,


Nous étions réunis hier (21/07) avec Edgar Morin et Alfredo Pena Vega, directeur scientifique du Centre Edgar Morin, pour présenter le programme exceptionnel de l'Université européenne et internationale, qui se tiendra à Poitiers, du 1 au 4 octobre prochains sur le thème : « Au delà du développement ».


Edgar Morin a identifié sept défis pour une politique de civilisation : économie mondiale, social, pensée, éducation, éthique, politique et gouvernance, écologie. Sept défis qui sont au cœur des grands bouleversements du monde contemporain, au cœur des risques et des opportunités qu’il recèle. (Voir le programme détaillé en cliquant ici.)


Ils font écho au travail visionnaire mené depuis longtemps par Edgar Morin, lui qui a mis au cœur de sa pensée l’analyse et l’anticipation des mutations globales. Il a été un des tout premiers, dès les années 1960, à comprendre que la civilisation des loisirs et la consommation de masse bouleverseraient nos sociétés modernes. Un des tout premiers également à avoir mesuré le risque écologique majeur que le système économique libéral fait courir à notre planète. Enfin, avec la Méthode, son grand-œuvre, Edgar Morin montre les rapports multiples qui lient entre eux les problèmes de notre temps, défendant, à rebours des cloisonnements et des replis sur soi, une approche ouverte et interdisciplinaire de leur résolution.


Organisée depuis quatre ans par l'Institut international de recherche politique de civilisation de Poitiers, avec le soutien de la Région Poitou-Charentes, l’Université européenne et internationale qui se déroule toute la journée s'accompagnera chaque soir d’une université populaire participative avec débats de 18H à 20H sur : l’eau, un bien commun ; révolution de la pensée, révolution de l’éducation ; la politique peut-elle encore agir sur l’économie ? (Voir le programme détaillé en cliquant ici.)


Nous devons ainsi penser large, bâtir les passerelles entre les différents champs de connaissance, nourrir le dialogue entre intellectuels, experts, acteurs engagés sur le terrain, citoyens et décideurs politiques. Parce que le cours du monde s’accélère ; parce que la crise nous commande d’aiguiser notre faculté de discernement ; parce que tout est devenu plus complexe à mesure que se développaient de nouvelles interdépendances : interdépendance des peuples et des nations ; interdépendance des défis, des problèmes et des solutions ; interdépendance des disciplines et des savoirs.


Nous voulons savoir pour pouvoir. Penser juste pour apporter « un progrès humain intégral » comme le dit Edgar Morin. Donner ainsi leur pleine puissance à nos valeurs. Montrer que le partage et la solidarité, le souci de l’humain, de sa santé, de son progrès, de ses espérances, ne sont pas des concepts vides, mais des boussoles pouvant s’incarner dans des actions efficaces.


--------------------------
----------------------


Dans le même état d’esprit, je participerai bien sûr le 19 septembre prochain à Montpellier à la Fête de la Fraternité

qu’organise Brahim Abbou, responsable, avec Kamel Chibli, de Cités d’avenir. Cette Fête de la Fraternité sera précédée d’une Université populaire participative sur l’Education.


Elle est ouverte à tous, militants, sympathisants, adhérents de Désirs d’Avenir, citoyens qui veulent réfléchir et agir. Je crois à la réflexion déconnectée des enjeux d’appareil partisan, à la soif des citoyens de redonner du souffle à un projet de vie. Je suis à leur côté, comme je l’étais hier et comme je le serai demain.


Je vous souhaite de bonnes vacances d’été et je vous remercie de votre fidélité. Vous pouvez compter sur la mienne.


Amitiés,

Partager cet article

Commenter cet article