Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Ségolène Royal sur les déboires de l'UMP : "Cela me rappelle des choses"

22 Novembre 2012 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

Ségolène Royal.

Ségolène Royal. (KENZO TRIBOUILLARD / POOL / AFP)

Ségolène Royal et la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud Belkacem ont chacune évoqué le congrès de Reims du PS, en illustration de l'élection laborieuse du président de l'UMP.

Interrogée par le quotidien Sud Ouest sur les difficultés de l'UMP à élire son président, Ségolène Royal s'est remémoré le congrès PS de Reims, en 2008, on 2008, où Martine Aubry avait décroché le rôle de Premier secrétaire aux dépens de Royal. L'élection avait alors été entachée de nombreux soupçons d'irrégularités.

"J'avais protégé les intérêts du PS"

"Ca me rappelle des choses" assure Ségolène Royal au quotidien. Se souvenant du congrès de Reims, elle se rappelle avoir "protégé les intérêts du PS en prenant acte de la victoire de mon adversaire" Martine Aubry. Néanmoins, Royal rappelle qu'elle n'était nullement dûpe, et connaissant "les irrégularités qui avaient été commises".

Enfin, Ségolène Royal se souvient de cette désagréable expérience en commentant la situation dans laquelle se trouvent aujourd'hui Jean-François Copé et François Fillon. "Quand on tient les rênes de l'appareil, c'est toujours plus facile d'arranger les résultats.". Comprenne ce que chacun voudra !

Najat Vallaud-Belkacem : "Ca nous rappelle des souvenirs"

De son côté, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a également évoqué à demi-mot sur BFMTV le congrès de Reims, en assurant que la situation à l'UMP, "nous rappelle des souvenirs, pourquoi s’en cacher ?!". NVB a toutefois rappelé que "le PS a évolué depuis, qu’il a organisé des primaires ouvertes et citoyennes", qui ont conduit à l'élection de François Hollande à la Présidence de la République.

Partager cet article

Commenter cet article

Harmonie 22/11/2012 14:11


Je suis indignée par les pops de NVB concernant la désignation du 1er secrétaire actuel. Contrairement à ce qu'elle prétend, il n'y a eu aucun respect démocratique. La nomination de HD s'est
effectuée en petit comité, bien loin d'une désignation démocratique et même le PS nje peut quand même pas se targuer de démocratie quand la consultation auprès des militants PS  faisait que
le cumul des mandats arrivait en tête des préoccupations et que Hollande fait marche arrière.... mais, nest-il pas coutumier du fait ?


Lorsque M. Aubry est sortie du bureau de la Juge qui l'a mise en examen quelle n'a été ma surprise de l'entendre dire que "tout le monde connait sa morale, son éthique...." on croit rêver !