Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Quand le PS punit ses militantes "hors du Parti"

2 Mars 2010 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Communiqué

Communiqué

Capture-1-copie-2.jpg

Communiqué de presse du Réseau Demain la parité

Le  Parti Socialiste français s’oppose à la remise du  Prix de l’européenne

ayant le plus œuvré pour la parité en 2009,  la française Geneviève Tapié.

 

 

            Le 6 mars prochain à Budapest (Hongrie), la française Geneviève Tapié, présidente de l’Observatoire de la Parité du Languedoc-Roussillon,  devait  recevoir le Prix de la socialiste européenne ayant, au cours de l’année 2009, le plus œuvré  pour renforcer la place des femmes dans la vie publique et promouvoir les valeurs de démocratie.

Pour la première fois, une française devait être distinguée au cours d’une cérémonie reliée à la Journée Internationale des femmes, organisée par le Comité des femmes du Parti socialiste hongrois (5000 membres) et en présence du Premier ministre et des principaux responsables nationaux du « Magyar Szocialista Pàrt ».

A la suite d’une consultation d’usage des Parti socialiste et Socio-démocrate  membres du PSE, Mme Zita Gurmaï, Présidente du PSE Femmes (Parti des socialistes européens Femmes), et députée hongroise au Parlement européen qui avait désignée Geneviève Tapié, vient de faire  connaître l’opposition formelle des socialistes français à voir décerner cette distinction à la femme européenne qui avait été pressentie.. Le PS français invoque la décision  prise le 23 février dernier qui indique que depuis cette date  Geneviève Tapié est « Réputée exclue du Parti socialiste ». Or l’exigence des conditions d’attribution et de réception de ce prix exige que la lauréate  soit membre d’un Parti socialiste européen.

Cette décision vise une femme, socialiste depuis plus de 38 ans et « réputée socialiste en 2009 », dont les convictions sont connues de toutes celles et de tous ceux qui depuis de longues années luttent pour que la place des  femmes françaises soient reconnues et pour que la parité soit un des fer de lance de la vie  française, tant sur le plan professionnel, que sur le plan politique, et dans la société civile dans son ensemble

Mme Gurmaï a souhaité que Geneviève Tapié soit son invitée personnelle. Elle a accepté et sera donc présente le 6 mars à Budapest où elle représentera les femmes de France qui font de la parité leur combat quotidien, sans faiblesse, avec dignité et courage pour l’égalité politique, économique, salariale et sociale des hommes et des femmes de notre pays et de l’Europe.

Colette Kreder

Membre fondatrice du réseau d’associations féminines

Demain la Parité

demain.laparite@wanadoo.fr

Source : Blog de Genéviève Tapié

               Midi Libre 2 mars 2010.pdf

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Legouy 02/03/2010 14:41


Si ça continue, c'est le PS qu'on va exclure du PS. Tout ça pour une phrase qui n'avait rien d'antisémite mais qui avait fait un crime de lèse-majesté en s'attaquant à Fabius.


JEAN 02/03/2010 13:09


J'ai honte pour les "responsables" du Parti "Socialiste" qui ont osé prendre une telle décision!


JEAN 02/03/2010 13:06


J'ai honte pour les "responsables" du Parti "Socialiste" qui ont osé prendre une telle décision!


jean 02/03/2010 13:04


J'ai honte pour les "responsables" du PS qui ont pris une telle décision !!!


jean 02/03/2010 13:03


J'ai honte pour les Staliniens du PS qui ont pris une telle décision !!!