Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Le face-à-face entre deux blocs égaux fait caler le PS

22 Novembre 2008 Publié dans #Actualité

http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gif

Il faut croire qu'avec le Parti socialiste, le pire est toujours à venir. Après deux semaines de rivalités, marquées par un premier vote sur les motions qui a scellé l'émiettement de ses composantes, puis par un congrès qui aura vu la froide désunion de ses leaders, le PS ne pouvait imaginer final plus exécrable. Une élection inaboutie, sur fond d'accusations de fraude. Vendredi, la tension née de l'infime écart – 42 voix, soit une marge de 0,04% – qui sépare Martine Aubry et Ségolène Royal a provoqué une sorte de naufrage démocratique.

Il y a trois ans, le référendum sur le traité constitutionnel européen avait déjà mis aux prises deux camps au sein du PS. Ce nouveau scénario catastrophe menace d'aggraver encore la fracture entre les anti et les pro-Royal : le parti est coupé en deux blocs égaux. Ce dernier vote a aussi étalé au grand jour les rituels soupçons de pratiques frauduleuses, cette fois exacerbés.

Mme Royal progresse dans l'ensemble de 43% à 49% des voix, en captant une partie de l'électorat de Benoît Hamon. Selon ses partisans, elle enregistre cependant un gain bien moindre dans deux départements. Il s'agit de la fédération du Nord, la deuxième en importance dans le PS, qui soutient la maire de Lille. Et de celle de Seine-Maritime, l'une des dernières place fortes des amis de Laurent Fabius, très présents derrière Mme Aubry.

Devant de telles suspicions, les partisans de cette dernière rétorquent que les représentants locaux de Mme Royal ont signé les procès verbaux. Et contre-attaquent en évoquant des irrégularités commises dans les Bouches-du-Rhône ou dans l'Hérault, deux fédérations favorables à Mme Royal.

Sortir de l'impasse Le Parti socialiste tout entier paye son incapacité à faire cesser des pratiques – fausses cartes de membre, électeurs-fantômes, personnel municipal artificiellement encarté… – qui n'ont pas disparu malgré la création d'un fichier central des adhérents et son informatisation. Jusqu'alors, on s'accusait de vilaines pratiques mais, lors de la commission dite de récolement (où est réalisé l'ultime pointage des votes), chaque camp fermait les yeux sur les méthodes de l'adversaire. Au passage, il faut souhaiter que l'étroitesse de l'écart final fasse voler en éclat ce modus vivendi.

Les socialistes sont désormais face à une urgence : sortir de l'impasse dans laquelle ils se sont fourvoyés. Parlement du parti, le conseil national, où les partisans de Mme Royal sont minoritaires, doit avaliser les résultats et permettre à la nouvelle première secrétaire de composer une majorité. Sa réunion, prévue le 29 novembre, a été avancée au mercredi 26 novembre. Dans cette perspective, Mme Royal exige que l'on organise un nouveau vote, quitte à désigner des observateurs extérieurs. Mme Aubry, en revanche, s'y oppose.

Pourtant, il faudra bien trouver une issue qui ne sacrifie pas l'autorité dont aura besoin la numéro un potentielle du PS. Et faire en sorte que la solution trouvée ne soit pas considérée comme une capitulation, voire une humiliation, par l'ancienne candidate à la présidence de la République.

François Hollande va devoir œuvrer pour trouver un compromis entre deux rivales dont l'une n'a jamais été avare de critiques à son égard et dont l'autre se trouve être son ancienne compagne. Voilà qui promet au premier secrétaire sortant une toute-fin de mandat particulièrement délicate. A moins que l'homme des synthèses – on le lui a assez reproché – parvienne à les convaincre de former une alliance pour diriger le Parti socia liste. Pour le PS, ce serait un sursaut inattendu.


Jean-Michel Normand

Partager cet article

Commenter cet article

Ségomarin 22/11/2008 19:01

oui, les résultats:  ma 3079   79%   SR 797   21%

Mathias Paule 22/11/2008 18:57

seulement 20% de voix pour Ségolène Royal, pouvez vous confirmer ce chiffre ,avez vous des doutes sur le déroulement de ce vote,il semblerait en effet que des irrégularités auraient été décelées.c'est la question que je me pose  Amitiés.

Julien 22/11/2008 18:01

C'est foutu : la fraude a en fait profité à Ségolène ! Les résultats corrigés : http://lepetitlivrerose.free.fr/?p=124#comment-419