Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Une majorité de Français est déçue par le bilan de Nicolas Sarkozy

26 Octobre 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Sondages

http://tempsreel.nouvelobs.com/images/logo-notr.gif   26.10.2009 | 15:55

Sondage LH2-Nouvelobs.com  58% des personnes interrogées jugent que le bilan de la présidence est "négatif" et 22% le qualifient même de "très négatif". 19% des électeurs qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy au 1er tour en 2007 déclarent par ailleurs qu’ils ne lui redonneront pas leur voix s’il se présente à nouveau en 2012.

Alors que Nicolas Sarkozy arrivera à mi-mandat le 6 novembre prochain, le tableau s’avère assez critique puisque seuls 38% des Français jugent "positif" le bilan de la première partie de la présidence, 6% le jugeant "très positif ", selon un sondage LH2-Nouvelobs.com publié lundi 26 octobre. A l’inverse, 58% le jugent "négatif", et 22%, soit plus d’un Français sur cinq le juge même "très négatif".
http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:hXXzCaoenvpDmM:http://img299.imageshack.us/img299/4166/sarkozymanquedegrandeurrm6.jpg
C’est au sein du socle électoral traditionnel de Nicolas Sarkozy que l’on retrouve les personnes les plus satisfaites des actions entreprises pendant la première moitié de son mandat : retraités (50%) et personnes au revenu supérieur à 5000€ (44%). Les personnes aux revenus inférieurs à 1200 € ont également une opinion plus favorable sur les actions menées depuis l’élection de Nicolas Sarkozy (48%). Si logiquement les sympathisants de l’UMP et électeurs de Nicolas Sarkozy dressent un bilan nettement plus favorables que la moyenne des Français, celui ci apparaît néanmoins en demi-teinte : 15% des sympathisants UMP et 23% des personnes ayant voté pour Nicolas Sarkozy au 1er tour de l’élection présidentielle de 2007 soit près d’un électeur sur 4 jugent le bilan "négatif", signe d’une certaine déception que Nicolas Sarkozy devra prendre en compte dans la seconde partie de son mandat. Au final, ce sont les cadres (32%), professions intermédiaires (29%) et employés (32%) qui s’avèrent le moins satisfaits du bilan de Nicolas Sarkozy, ainsi que les sympathisants du Modem (32%) et de la gauche dans son ensemble (17%).


Des électeurs à convaincre pour 2012


Si Nicolas Sarkozy se présentait aux élections de 2012 pour un second mandat, 30% des Français déclarent qu’ils voteraient pour lui, un résultat similaire à la part des voix qui se sont portées sur sa candidature lors du 1er tour de l’élection de 2007. A ce stade, Nicolas Sarkozy peut bénéficier du soutien de son vivier traditionnel d’électeurs : 40% des personnes de plus de 65 ans voteraient pour lui, 37% des catégories socioprofessionnelles dites supérieures et par ailleurs 38% des Français aux revenus inférieurs à 1200€. Néanmoins, preuve d’une certaine déception dans les rangs du président à l’égard des actions menées sous son début de mandat, 14% des sympathisants de l’UMP et 19% des personnes qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy au 1er tour en 2007 soit près d’une personne sur cinq déclarent qu’elles ne lui redonneront pas leur voix s’il se présente à nouveau en 2012. Par ailleurs, parmi les personnes jugeant le bilan de Nicolas Sarkozy positif à mi-mandat, la même proportion déclare qu’elle ne votera pas pour lui. Pour Nicolas Sarkozy, la seconde partie du quinquennat sera donc déterminante d’une part pour répondre aux aspirations des électeurs déçus et d’autre part, pour transformer la satisfaction à l’égard de l’action présidentielle en intention de vote.

- Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Nouvelobs.com les 23 et 24 octobre 2009, par téléphone.
Échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.

(Nouvelobs.com)
Observatoire de l'Opinion - Vague d'Octobre 2009
 

Partager cet article

Commenter cet article