Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

"Si Sarkozy veut du changement, qu’il vote Hollande! "

19 Février 2012 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

    Mon entretien au Journal du dimanche… Advert

 Qu’avez-vous pensé du discours de Nicolas Sarkozy à Marseille?

 Je remarque déjà que 8.000 personnes étaient présentes, soit deux fois moins qu’en 2007 pour son lancement porte de Versailles. Et je vous rappelle qu’il y avait 25.000 personnes au Bourget pour écouter ce que François Hollande avait à proposer. C’est bien de parler du peuple dans ses meetings, ce serait encore mieux de l’avoir dans la salle… Le président de la République a parlé de modernité, moi je ne la vois guère depuis 5 ans, ni dans sa pratique des institutions, ni en matière de dialogue social, ni dans ce qu’il nous lègue sur le front de la situation de notre industrie et de notre politique industrielle.

Avez-vous été surpris des attaques à destination de François Hollande?
Sur le nucléaire, Nicolas Sarkozy a violemment attaqué François Hollande en l’accusant de détruire l’outil de travail à Fessenheim. Mais lui est dans le flou le plus total sur ce sujet : combien de milliards d’argent public est-il prêt à dépenser pour prolonger la durée des centrales qui arrivent en fin de vie? On parle de plusieurs centaines de milliards pour rester dans le nucléaire au lieu d’en sortir… Je l’ai ensuite entendu dire que « l’immigration zéro n’a aucun sens « . Là encore, on attend des précisions : combien d’étrangers veut-il autoriser à s’installer en France chaque année? Combien de régularisations? Quel est son objectif chiffré?

Le président-candidat a souvent répété vouloir « dire la vérité aux Français »…
J’ai une autre question à vous poser : que vaut la vérité d’un président amnésique? Référendum, proportionnelle… Nicolas Sarkozy avait-il oublié ces deux moyens institutionnels pendant 5 ans? S’il veut du changement, qu’il vote François Hollande! Il parle sans cesse de reformes, mais combien en a-t-il réussi depuis 5 ans? Ce qu’il appelle « reformes » sont des échecs ou des régressions : la reforme des retraites? Elle n’est pas financée et payée par les classes moyennes et modestes. La reforme des universités? Une sur deux est sous tutelle du rectorat car ne pouvant boucler son budget….

Vous reprenez donc à votre compte la critique formulée par Nicolas Sarkozy du « candidat menteur »?
Nicolas Sarkozy se veut le candidat de la vérité? Alors qu’il arrête d’assener que le PS et Europe Ecologie – les Verts sont prêts à arrêter des dizaines de réacteurs nucléaires en raison d’un accord électoral car c’est tout bonnement faux. François Hollande l’a dit et répété, une seule centrale sera fermée pour des raisons de sécurité : Fessenheim. La filière nucléaire sera modernisée et consolidée, pas « démantelée ». Le quotient familial? Il sera rendu plus juste et non « supprimé ». La retraite a 60 ans? Elle sera accordée a ceux qui ont commence à travailler tôt et qui ont toutes leurs années de cotisation, et non « rétablie pour tous ». L’immigration? Elle sera maitrisée, avec des régularisations au cas par cas sur critères objectifs, et non « massives ».

Nicolas Sarkozy a aussi émis l’idée d’une dose proportionnelle, comme François Hollande…
Certes, mais il a vite précisé que ce serait « à la marge »… Et à part ça, il n’a proposé aucune solution pour sortir de la crise! La réduction du nombre de parlementaires… Je doute que l’on réduise le déficit public avec des mesures aussi ridicules : la suppression de 400 postes de parlementaires générerait 63 millions d’euros par an, soit une réduction de 0,01% des dépenses. Quid de la sortie de crise? Quid du pouvoir d’achat des Français? »


Partager cet article

Commenter cet article