Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Ségolène Royal demande d'"éviter les cacophonies"

19 Novembre 2011 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/373499_14892757589_1954230313_q.jpg

La présidente socialiste de la Région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a jugé jeudi 17 novembre à Tours qu'"il faut éviter les cacophonies", en commentant les négociations entre le PS et EELV sur l'avenir du nucléaire.

Après plus d'une journée d'incertitude sur le point précis du MOX, le Parti socialiste et Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont annoncé dans un communiqué commun avoir aplani leurs divergences sur le volet nucléaire de leur accord pour 2012.

http://s2.lemde.fr/image/2010/11/26/540x270/1445524_3_24d0_segolene-royal-ici-en-novembre-2010-a.jpg

>> Lire : Nucléaire : le PS et EELV s'accordent sur le sort de la filière MOX


"Il faut éviter les cacophonies", a déclaré devant la presse l'ancienne candidate PS à la présidence de la République, en marge du congrès de l'Association des régions de France (ARF). "Je crois qu'il faut mettre mettre les choses à plat, mais éviter les cacophonies", a-t-elle répété, jugeant que "cela fait le jeu de la droite".

"IL FAUT SORTIR DU NUCLÉAIRE MAIS PAS AUX DÉPENS DES EMPLOYÉS"

"D'autant, a-t-elle ajouté, que nous avons des solutions intelligentes sur la mutation énergétique, ce que la droite n'a pas". "Bien sûr qu'il faut sortir du nucléaire, a-t-elle insisté, mais il ne faut pas le faire aux dépens des employés de la filière du nucléaire", qu'il faut associer au débat.

"Je souhaite d'ailleurs que tous les Français soient associés à ce débat et en comprennent les enjeux", a-t-elle poursuivi, relevant que "tout l'argent mis dans le nucléaire pèse beaucoup sur les factures d'électricité et cela il faut que les Français le sachent".

"Les discussions [entre socialistes et EELV] sont normales, et il faut faire attention de ne pas se quereller sur ce thème, d'autant que les objectifs poursuivis sont les mêmes", a-t-elle souligné.

Mme Royal a par ailleurs confirmé qu'elle serait "bien sûr" candidate aux législatives à la Rochelle, "en accord avec Maxime Bono", le maire de la ville dont elle vise la circonscription. "Il n'y a pas de raison de polémiquer et je ne polémiquerai pas sur ce sujet", a-t-elle ajouté, pour répondre aux acccusations locales de parachutage.

Partager cet article

Commenter cet article