Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Ségolène, Arnaud, Manuel, Jean-Michel… et vous ?

15 Octobre 2011 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

http://s302223547.onlinehome.fr/wp-content/uploads/2009/11/header_test1.gif

http://s302223547.onlinehome.fr/wp-content/uploads/banner.gif

Gagner tous ensemble en 2012.

 

C’est au terme d’une réflexion approfondie, et d’un dialogue empreint de franchise et de respect avec les deux candidats que Ségolène Royal, vous le savez, a appelé tous les Français qui souhaitent la victoire de la gauche en mai prochain, à voter pour François Hollande ce dimanche 16 octobre.

Elle l’a fait pour apporter au candidat arrivé en tête au premier tour l’élan nécessaire pour remporter demain l’élection présidentielle, et faire valoir concrètement les idées que nous défendons sur la réforme bancaire, le progrès social, la rénovation de la vie politique et la mutation écologique de l’économie.

C’est une démarche de responsabilité, de courage et de clarté qui témoigne une nouvelle fois de la stature de Ségolène Royal, femme politique de tout premier plan qui n’hésite jamais à placer l’intérêt général, l’esprit de rassemblement et le souci de l’efficacité politique au-dessus de toutes les autres considérations.

Arnaud Montebourg a semble-t-il mené la même réflexion, pour en arriver à la même conclusion.

Bien sûr, chacun est libre de faire son choix sans avoir à obéir à aucune consigne venue d’en haut, et Martine Aubry comme l’ensemble de ses soutiens méritent un respect sans faille, et une sincère bienveillance de la part de tous. C’est l’esprit même de ces Primaires citoyennes : je souhaite qu’elles soient un succès jusqu’au bout pour toute la gauche.

Je mesure que le choix est sans doute très difficile pour beaucoup d’entre vous, et je sais que certains hésitent encore à participer au vote du second tour.

Pour ma part, sachez que je suis résolue à prendre part sans réserve au rassemblement qui, de fait, a déjà commencé autour François Hollande pour lui assurer la majorité la plus franche possible à l’issue du vote, et contribuer ainsi à lui donner tous les atouts pour battre la droite en mai 2012, et mettre le programme socialiste qui changera la France.

L’enjeu n’est pas de perdre ou de gagner dimanche soir: c’est de gagner tous ensemble en 2012.

Partager cet article

Commenter cet article

tutti 49 15/10/2011 13:51



Sachant que M. Aubry, si elle n'est pas la candidate élue ne soutiendra pas davantage F. Hollande que Ségolène Royal en 2007 annonçant même, qprès l'élection,  qu'elle n'avait pas voté
pour elle !.... alors le respect ?....