Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Question de principes ! Congrès Toulouse #2

17 Octobre 2012 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

Question de principes !


À la veille de l’élection du premier secrétaire, notre motion question de principes, reconnaît les avancées annoncées par Harlem Désir, concernant la rénovation, l’ouverture et la démocratisation du parti, et se déclare prête à travailler dans cette direction.

Parce que notre motion n’est pas un courant et parce qu’elle a dénoncé les modalités d’organisation de ce Congrès, elle souhaite laisser l’entière liberté de vote à toutes celles et tous ceux qui l’ont soutenue.

Nous rappelons que notre motion s’est toujours inscrite dans une démarche de soutien au gouvernement. C’est dans cet esprit qu’elle abordera le congrès de Toulouse.


Juliette Méadel, Gaëtan Gorce et
toute l’équipe de Question de principes

Partager cet article

Commenter cet article

réponse à Yvon GRAIC 21/10/2012 10:16


 


D' où sortent les sous pour financer les permis de conduire et le Pass contraception, sinon des taxes de l' Etat sur les contribuables français
et de l' endettement croissant de notre région ( + 4 ) ?


Que les impôts du Poitou Charentes n' augmentent pas selon vos dires, le financement ne vient pas du Qatar, ni du bénéfice de nos entreprises régionales en difficultés ! 


Votre argument ne tiens pas car ce n' est pas parce que  " les impôts directs n' augmentent pas " qu' il ne puisse avoir des ponctions ailleurs, puisque l' argent ne tombe pas du
ciel poitevin.


Connaissez vous les impôts indirects ???? Les Grecs non et ils se sont retrouvés dans la mouise.


Maintenant, si certains impôts n' augmentent pas ( pour l' instant, quoique ... ), il n' en est pas de même des produits de consommation taxés que vous ignorez dans votre raisonnement, et je
crois que c'est vous qui avez un monde de retard en ignorant les règles économiques élémentaires.


Mais il n' est peut être pas trop tard pour des cours à la Fac, ou constater l' endettement régional que les ménages auront un jour ( peut être proche ) indirectement à payer.


Les familles seront toujours favorables a des cadeaux et cette démagogie est bien comprise et reprise par nos politiciens pour se faire élire, mais notre réveil sera douloureux.

Réponse à Yvon GRAIC 19/10/2012 22:53


Yvon, pour une information moins partiale :


1 ) 55.000 élèves pourraient ainsi bénéficier de leçons qui seraient organisées dans les établissements, en dehors des heures de cours. Mais là encore, la région ne convainc pas le
syndicat des auto-écoles: "On envisage des cours magistraux au lycée, or, pour le
code, avec 30 élèves, c'est impossible", a dit le président du CNPA.


"On veut améliorer le taux de réussite, qui est déjà de 70 à 80%, mais si c'est en lycée on n'y arrivera pas car on risque un fort taux d'absentéisme", a-t-il encore estimé.



2 ) La région Poitou-Charentes finance déjà le passage du permis B pour les étudiants obtenant leur bac professionnel ou un CAP, à hauteur de 1.200 euros par élève aux frais des contribuables poitevins aux auto-écoles qui sont des  entreprises privées, avec ce que cela peut impliquer par ce mélange
des genres.


Malgré les déclarations de Ségolène Royal, la région n'a pas encore alloué un budget au projet  (donc
de  " nouvelles " dépenses pour les ménages imposables ), qui doit encore faire l'objet d'accords concrets avec l'Education nationale, la préfecture, seule
à pouvoir valider l'examen, et les auto-écoles.


Il est trés facile d' étre généreuse avec l' argent des autres en cette période de réduction des dépenses  Mais j' oubliais .... LA CRISE EST FINIE  ! 



 

Yvon GRAIC 20/10/2012 16:07



C'est comme le Pass'contraception cela ne evait pas "marcher" tout le monde était contre , la preuve c'est en voie de généralisation dans toutes les Régions !


Cela ne coute pas un sous de plus aux familles, au contraire elle vont faire des économies. Les impôts n'augmentent pas. 


Ségolène à un monde d'avance sur vous , vous n'êtes pas obliger de suivre  !



Yvon GRAIC 19/10/2012 17:26



"Les auto-écoles vont être associées à l'action de la région avec des appels
d'offre, c'est-à-dire qu'elles pourront venir dans les lycées former les jeunes au code de la route", a expliqué la présidente de la Région Poitou-Charentes dans "RTL
Midi". 

"Le manque à gagner sera compensé", a-t-elle assuré. "Tous les jeunes qui
auront passé le code au lycée auront envie de prendre des leçons de conduite et de passer le permis de conduire. Ils (les auto-écoles) auront plus de jeunes à vouloir passer le permis", a ajouté
Ségolène Royal. 

La présidente de Poitou-Charentes a assuré qu'elle "maint(enait) le projet"
car "le
permis est beaucoup trop cher pour les jeunes ce qui fait que
beaucoup de jeunes conduisent sans permis en mettant leur vie en danger et la vie des autres en danger". 

"D'autre part, le code est acquis rapidement, il est bachoté avant l'examen du
permis. Tous les spécialistes de la sécurité routière nous disent qu'il faut que le code de la route soit appris de façon structurée sur le long terme", a-t-elle dit.

l' ignoble DEMOCRATE 18/10/2012 22:39


Le personnel des auto écoles en récession parce qu' on leur prend leur travail, et des dépenses en plus pour
le budget de la région !!!!


Mais surtout une décision autoritaire et unilatérale sans concertation avec la profession.

Yvon GRAIC 19/10/2012 09:32



Pas daugmentation des impôts en région PC , pour le reste il faut s'informer ! 



l' indigne DEMOCRATE 18/10/2012 21:14


Participation démocrative ou oukase ?


Ségolène Royal vient de se mettre à dos les écoles de conduite de sa région après avoir fait entériner par le conseil régional du Poitou-Charentes, l’apprentissage gratuit à ses lycéens de cours
de formation au code de la route.



Ainsi, à partir du 1er janvier prochain, chaque lycéen de la région de madame Royal, pourra apprendre le code, avant de passer classiquement l’examen dans une auto-école.


Cette décision a passablement énervé les acteurs de la profession. Sur la forme d’abord, chacun regrette l’absence de concertation alors qu’une réunion sur ce sujet était prévue avec les
équipes de Ségolène Royal !



 


Yvon GRAIC 18/10/2012 21:33



Ce n'est pas un "oukase" que de demander à l'éducation nationale de former des jeunes à la conduite automobile, leur permettre d'accéder gratuitement à une partie du permis inaccessible
financièrement pour beaucoup. Comme le Pass' contraception Ségolène est en avance ,la politique par la preuve c'est aussi cela.