Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Le « rassemblement » en Seine Maritime, c'est d'abord éliminer ceux qui veulent garder leur liberté de parole et de jugement.

21 Octobre 2012 Publié dans #Actualité

Le congres du PS de Seine Maritime évince de ses instances le seul Maire qui avait soutenu François Hollande lors des primaires

FHA l'occasion du congrès, le premier secrétaire Christophe Bouillon a fait le choix de m'écarter du bureau fédéral où je siège depuis de nombreuses années au prix d’une procédure particulièrement opaque et sans assemblée de délégués de motion. J'avais signé la Motion 1, sensible à la démarche de rassemblement voulue par Jean Marc Ayrault, Martine Aubry, Ségolène Royal et bien d’autres.

Mais en Seine Maritime, le rassemblement c'est d'abord l'appartenance à un clan, l'inféodation à un homme. Il est vrai, J'étais un des rares élus à ne pas avoir fait le choix de Martine Aubry au dernier congrès. Mais Il est pour le moins surprenant d'éliminer le seul Maire de Seine Maritime qui ait soutenu François Hollande pendant les primaires !

Le « rassemblement » en Seine Maritime, c'est d'abord éliminer ceux qui veulent garder leur liberté de parole et de jugement. La diversité des opinions et des personnes au PS n'est pas sa faiblesse mais sa force, ce n'est à l'évidence pas partagé par le premier fédéral.

Cette décision regrettable me permet d'être encore plus libre : Absent du Bureau Fédéral, je n'en serai que plus libre par rapport à des décisions auxquelles je n'aurais pas participé alors que j'ai toujours respecté les décisions collectives même si je ne les partageais pas.

Je n'en serai que plus libre de dénoncer cette posture de certains responsables qui consistent à établir des règles pour les autres mais pas pour eux !

Curieuse conception de la morale en politique : quand on soutient François Hollande aux primaires, on est viré des instances fédérales ; Quand on le traite de « gauche molle », on devient Numéro 2 du PS !

Curieuse conception de la morale en politique quand on fait voter des règles par les militants , qu’on fait prendre des engagements par les candidats devant l'opinion , et qu’on ne les applique pas à soi même ; ce n'est pas le meilleur exemple de démocratie et de mise en œuvre d'un vivre ensemble nécessaire à tout parti !

J'assume pleinement une sociale démocratie de gauche, je combats pleinement les vieilles postures SFIO où ce qu'on fait n'ait pas ce que l'on a dit, où l'on veut être plus à gauche dans l'opposition mais à droite dans ses pratiques au pouvoir.

La rénovation du PS reste un long et difficile combat mais hélas, la situation économique et sociale du pays n'attend pas ! Le soutien à la politique engagée par François Hollande reste indispensable car c'est la seule possible ; et une décision comme celle ci montre que le PS en Seine Maritime est plus enfermé dans ses petites querelles que dans un soutien résolu et offensif au gouvernement ! Le rassemblement exige des compromis, ce n’est ni l’alignement, ni la pensée unique !

Partager cet article

Commenter cet article