Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Le 1er match des Primaires : Royal prend le maillot rouge.

29 Septembre 2011 , Rédigé par Ph ALLARD Publié dans #Ségolène ROYAL

http://a21.idata.over-blog.com/1000x133/3/46/43/71/bandeau-grand-format.JPG

montebourg1-1-.jpgLe premier débat des Primaires a été largement suivi par les Françaises et les Français, mais il n’y avait pas eu de réelles confrontations.

Ce fut un peu différent lors du deuxième débat, organisé mercredi soir. Les candidats se sont affrontés sur plusieurs points. Résultats ?

 

François Hollande, le candidat des sondages, est resté sur la touche. On n’a pas toujours bien compris tout ce qu’il proposait. Les formules sont restées vagues. Il voudrait échanger un sénior contre un jeune, les autres considèrent que ça ne marche pas. Pour le reste, on n’a pas avancé. Son rêve, ce serait de créer un espoir, mais on sent bien qu’il ne sait pas comment faire. On ne peut pas trop l’aider. Il se propose alors de revenir sur son idée de départ : jouer le candidat « normal ». Dans le contexte d’une crise internationale majeure, pas sûr qu’un président « normal » soit ce qu‘on attend.

A crise exceptionnelle, la réponse est-elle dans « une présidence normale » ? Etrange positionnement !

 

Manuel Valls penche à droite mais reste à gauche, il veut être plus réaliste mais propose une nouvelle taxe sur les ménages. Tous les autres contestent cette proposition. C’est raté. Mais faute de propositions solides, il parle bien. C’est toujours ça de pris.

 

Arnaud Montebourg se fait la peau de Martine Aubry. Ça, il l’attendait depuis longtemps, depuis le jour où Martine Aubry a rejeté son rapport contre Jean-Noël Guérini. C’est la troisième faute originelle de Martine, après son soutien à DSK et la triche à Reims. La pomme qui ne passe pas. Il ne fallait pas suivre le serpent… Martine se réfugie dans l’indépendance de la justice, mais se contredit aussitôt en reconnaissant « je commence à douter de la justice ». Montebourg abat la dernière carte et met Martine devant sa responsabilité tout cela a finalement conduit à ce « qu’un président important d’un Conseil général dirigé par un socialiste … soit poursuivi pour association de malfaiteurs ». Martine fait la moue elle a perdu le match.

 Jean-Michel Baylet retourne sous la IIIè République, une petit goût d’autrefois.

 Ségolène Royal savoure les « Ségolène Royal a raison », « je suis d’accord avec Ségolène Royal ». Sa détermination a payé, tous reprennent ses thèmes qu‘ils avaient rejetés en 2007. Arlette Chabot lance : « alors Martine Aubry, vous êtes convertie à la sécurité », sourire de Royal. Même sur la question du SMIC, tous ont abandonné l’idée d’une augmentation brutale. Ségolène Royal peut alors se consacrer à l’essentiel, la lutte contre la crise internationale. Après une période libérale, elle veut un Etat stratège qui agisse et réglemente pour en finir avec ce désordre au service de la finance. Baylet lui reproche de revenir au dirigisme. Mais Royal ne cède pas, le laisser-faire ça ne marche pas en temps de crise. On ne peut pas laisser faire les délocalisations sauvages, on ne peut pas laisser le désordre s'installer au profit d'un petit nombre. L'Etat doit agir. Elle maintient, si les Françaises et les Français lui font confiance, elle ne sera pas une présidente « normale », loin de là, mais une présidente volontaire pour remettre de l’ordre, un ordre juste.

 

Finalement ce débat aura démontré qu’on ne gagne pas une élection avec les sondages. Il faut être capable de mener des débats, d’être solide dans la campagne. Hollande se veut « normal » et le reste. Il est loin d’être le premier. Il n’a pas réussi à percer et reste dans le peloton. Aubry a de plus en plus de mal à gravir les côtes, ses erreurs passées sont trop lourdes à porter. Résultats ? Montebourg et Royal ont pris leur revanche et font une percée. Montebourg met Aubry dans le fossé et Royal revient en tête. Elle a pris le maillot rouge.

Philippe Allard

Partager cet article

Commenter cet article

ymage134 29/09/2011 23:08



C'est très net. Le "petit" Arnaud n'hésite pas à trancher dans le vif! Combatif! A mon avenir est déjà assuré avec...Ségolène Royal en vrai chef d'Etat!



renault 29/09/2011 18:22



C'est très clair. Nous devons imposer de fait l'idée que nous sommes dans une ère de pré-Ordre Juste et que nous avons le devoir de changer radicalement notre République. En tous les cas c'est
ainsi que je le conçois.