Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

JL Bianco : "Le calendrier des primaires au PS est stupide"

3 Décembre 2010 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Ségolène ROYAL

http://www.laprovence.com/sites/all/themes/ghmlaprovence/logo.png

Fidèle de Royal, le député se réserve toujours le droit d'être candidat

Ségolène Royal et Jean-Louis Bianco, à Digne en 2007, lors de la campagne pour les législatives.

Photo archives Eric Camoin

Critique sur le calendrier trop tardif à son goût des candidatures pour les primaires socialistes en vue de la présidentielle de 2012, Jean-Louis Bianco, député et président du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, juge la récente posture de Ségolène Royal, candidate déclarée, "logique et légitime". Il se réserve le droit, lui, l'un de ses plus fidèles lieutenants, de dévoiler ses ambitions pour ces mêmes primaires au début de l'année 2011.

- Avez-vous été surpris par l'annonce de la candidature de Ségolène Royal ?

Jean-Louis Bianco : Non. Nous en avions parlé avec son équipe et avec elle directement. Elle s'interrogeait depuis pas mal de temps sur ce choix.

- Sa décision remet-elle en cause votre volonté de vous présenter ?
J.-L.B. :
Non. J'en ai parlé avec elle et elle a parfaitement compris ma position. J'ai une voix qui m'est - propre, une valeur ajoutée que je peux mettre dans le débat. Je souhaite me battre de toutes mes forces pour qu'on n'aille pas à la bataille des présidentielles avec un catalogue de promesses qu'il ne sera pas possible de tenir.


- Pourquoi attendre le début de l'année pour vous décider ?
J.-L.B. : Parce que je suis dans le débat. Je tourne un peu partout pour la promotion de mon livre (NDLR : Si j'étais président), je rencontre des citoyens, je mûris mes idées, je vois comment elles passent… Mais je ne prétends pas détenir la vérité.

- Êtes-vous toujours favorable à un changement de calendrier pour ces primaires ?
J.-L.B. :
Je souhaite que tout le monde se déclare le plus tôt. L'intérêt du Parti socialiste est que les uns et les autres, Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn, disent vite ce qu'ils veulent faire, qu'ils fassent connaître leurs ambitions. Le calendrier arrêté pour ces primaires est stupide. On ne peut pas rester dans l'incertitude et le flou alors que Nicolas Sarkozy est, lui, en ordre de bataille. Faisons ces primaires avant l'été.


- Ces annonces ne risquent-elles pas de relancer la bataille des ego qui a déjà fait des dégâts dans votre parti ?

J.-L.B. : On parle souvent du pacte Aubry/Strauss-Kahn qui se serait tenu à Marrakech. Je n'ai pas cru une seconde que ce pacte puisse tenir. Ce serait une faute grave que de penser qu'on va s'arranger à trois ou quatre et décider qui se présente….

- Comment l'unité peut-elle être garantie au sein du PS ?
J.-L.B. : En se respectant dans le débat, en évitant les petites phrases, en faisant campagne pour un projet et pas contre les autres. Il est capital d'avoir très vite une charte de comportement. Celles et ceux qui se permettraient de recommencer les phrases ironiques ou méprisantes seront sanctionnés par l'opinion.

- Restez-vous un soutien indéfectible à Ségolène Royal ?
J.-L.B. :
Oui. Je pense qu'elle a des défauts mais des qualités d'audace, de courage, comme elle le montre en Poitou-Charentes. Mais si c'est quelqu'un d'autre qui est élu, je serai à fond derrière lui.

Partager cet article

Commenter cet article

renault 04/12/2010 10:06



Evidemment que le calendrier est un non-sens même puisque certains responsables socialistes subissent discrètement des menaces très précises de la part des fascistes ésotériques !!!