Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Et c'est reparti pour un tour......le premier de 2012

8 Octobre 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

AFP  Publié le 08/10/2009 à 18:41 

Royal rejette la "main tendue" d'Aubry, Valls dénonce un "retour des éléphants"

Ségolène Royal a décliné jeudi l'offre de Martine Aubry pour réintégrer la direction du PS, comme l'ont fait Bertrand Delanoë et Laurent Fabius, tandis que pour le député Manuel Valls ce "retour des éléphants" n'est "pas essentiel" pour la rénovation attendue du PS.

Ségolène Royal a décliné jeudi l'offre de Martine Aubry pour réintégrer la direction du PS, comme l'ont fait Bertrand Delanoë et Laurent Fabius, tandis que pour le député Manuel Valls ce "retour des éléphants" n'est "pas essentiel" pour la rénovation attendue du PS.

Après avoir obtenu l'accord du maire de Paris et de l'ex-Premier ministre pour réintégrer le Bureau national du parti - qu'ils avaient déserté après le Congrès de Reims - la Première secrétaire avait annoncé mercredi qu'elle adressait la même "proposition" à l'ex-candidate à la présidentielle.

Par la voix de son porte-parole Guillaume Garot, Mme Royal a opposé une fin de non recevoir, arguant qu'"une nouvelle génération doit pouvoir accéder aux responsabilités".

Elle a proposé qu'à sa place, Kamel Chibli, 32 ans, d'origine marocaine et adjoint au maire de Lavelanet dans l'Ariège, entre au Bureau national. "Jeune élu de talent, Kamel Chibli incarne l'avenir et le renouvellement d'un Parti socialiste, qui, pour devenir plus fort, doit être à l'image de cette France métissée", assure-t-elle, alors que la diversité fait partie des thèmes de rénovation adoptés par les militants lors de la consultaion du 1er octobre.

De son côté, le député-maire d'Evry Manuel Valls, l'une des figures montantes de la génération des quadras socialistes, se montre réticent: "je me méfie toujours du retour de tous les dirigeants, des éléphants, alors qu'on a besoin aujourd'hui d'un changement générationnel", a-t-il dit sur France-Info, rappelant sa propre candidature pour des primaires PS en vue de 2012.

M. Valls juge "assez étonnant" qu'après le vote des militants en faveur de la rénovation, "l'annonce principale soit le retour de responsables". "Je ne pense pas que ce soit l'essentiel de la rénovation attendue du Parti socialiste".

Il conseille à la patronne du PS "d'arrêter de parler des relations personnelles entre dirigeants socialistes". "C'est un feuilleton qui ne se termine pas et qui n'intéresse personne".

Pour sa part, Laurent Fabius, qui pourrait prendre des responsabilités à la direction dans "le domaine des collectivités locales", a souligné sur France 24 que pour affronter les prochaines échéances de "façon efficace", le PS a besoin de ses "poids lourds".

Toutefois, il réfute l'étiquette d'"éléphant": "mon signe c'est le Lion, je suis né au mois d'août", a-t-il plaisanté.

Pour l'échéance de 2012, outre "l'unité du PS et de la gauche", M. Fabius estime qu'il faut choisir "une personnalité qui puisse battre Nicolas Sarkozy", qui ait "les épaules pour porter tout ça", sans néanmoins annoncer sa candidature.

L'ancien Premier secrétaire François Hollande, qui a également accepté de s'impliquer davantage dans la direction du parti, a déjà annoncé "se préparer" pour la primaire PS en vue de 2012.

à qui le tour......(ndlr)

Partager cet article

Commenter cet article