Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Elections législatives : Comme par hasard….

6 Décembre 2011 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

Election-presidentielle-2012JOURNAL POLITIQUE de Dominique GAMBIER

http://dominiquegambier.typepad.fr/.a/6a00e54f8c084e88340147e33ad935970b-150wi

Après les primaires où près de 3millions d’électeurs ont légitimé la candidature de François Hollande, celui ci n’a eu qu’une idée en tête « rassembler les Socialistes pour rassembler la gauche et gagner en 2012 ».

Il a donné des signes, il a posé des actes pour construire ce rassemblement.

On aurait pu penser qu’il en soit de même en Haute Normandie où François Hollande est arrivé en tête, même s’il est vrai qu’une grande majorité des élus avait soutenu Martine Aubry ; le rassemblement ne peut être que seulement un discours, sans traduction concrète!

Comme par hasard…, à l’issue des désignations des candidats Socialistes pour les législatives de 2012, tous les titulaires et tous les suppléants en Haute Normandie sont des soutiens de Martine Aubry !! On comprend que Philippe-Xavier Bonnefoy, Secrétaire national adjoint du PS à la vie des fédérations et aux élections, ait envoyé sa lettre de démission de ses fonctions à la Première secrétaire du PS, pour protester contre la manière dont les soutiens de François Hollande ont été traités lors de l’attribution des investitures pour les législatives de 2012. Piètre ouverture ! Et lorsqu’on invoque le vote des militants, il faut savoir par exemple, que pour la 1ère circonscription de Seine Maritime,79 adhérents ont voté sur Rouen, soit moins de 30% des adhérents ! On est loin de la mobilisation citoyenne des primaires !

Comme par hasard…, les circonscriptions « réservées » l’ont été souvent pour « empêcher » la candidature d’un soutien de François Hollande comme l’a dit un peu vigoureusement Gérard Collomb, ou en d’autres termes Bertrand Delanoé. "Si l’on peut se réjouir de l’accord avec les Verts, on ne peut que déplorer les carences démocratiques qui l’ont accompagné. Et qui expliquent, pour une large part, le désordre qui s’en est suivi!", écrit Gaëtan Gorce. Dans l’Eure par exemple, la 5ème circonscription a été réservée aux verts, alors que Philippe Than, Maire de Vernon, et un des rares soutiens de Hollande, avait toute légitimité pour être candidat. C’est d’autant plus incroyable que sur 5 circonscriptions, la 1ère avait déjà été réservée au parti radical, que les verts devront faire venir un candidat d’une autre circonscription car ils n’en n’ont pas dans la 5ème … et qu’il n’y a pas de candidat socialiste dans la 3ème !!La cible était choisie !!

Comme par hasard… l’offensive a été menée pour « barrer » Pierre Bourguignon « au nom du cumul » ! Mais Estelle Grelier, Valérie Fourneyron, Christophe Bouillon, tout aussi « cumulard » peuvent dormir tranquilles : et pourtant qui sera Maire de Rouen, de Canteleu, Président de la communauté de Fécamp en septembre 2012, s’ils sont élus, comme le précise la circulaire nationale : « on verra le moment venu ! », citoyens dormez, on s’occupe de vous !

Par ailleurs quand Laurent Fabius chez Jean Michel Apatie déclare sur RTL : "Jean Michel Apatie, je dois me confesser devant vous, les électeurs de Seine Maritime m'ont fait confiance....huit fois, et en me donnant à chaque fois l'un des scores les plus élevés de France. Je vous prie d'accepter mes excuses" ...Quel « beau » plaidoyer pour le cumul ! on ne peut qu’être confondu devant ce double discours sur la rénovation, le cumul, très offensif dans les congrès, devant les militants, et évanescent quand il s’agit de passer aux actes ! J’avais en son temps ici même plaidé qu’il fallait adopter des règles de non cumul dans le cadre d’une loi applicable à tous : Martine Aubry a fait voter d’autres dispositions dont on voit aujourd’hui les effets !

Comme par hasard…, plusieurs élus de gauche, de la seconde circonscription de Seine Maritime, ou j’ai été élu Député, sont venus me voir pour me faire par de leur désolation et de leur refus de voter pour un candidat vert, puisque la circonscription leur est réservée, non pas par principe, mais pour un problème bien spécifique, celui du contournement EST de l’agglomération de Rouen : que fait un électeur de gauche au premier tour s’il veut voir aboutir le contournement EST ?

L’ouverture au PS a encore un long chemin devant elle ; ces manœuvres d’appareil, le double discours de trop de responsables, éloignent de la politique. N’oublions pas que la victoire en 2012 n’est pas acquise : elle dépendra de notre capacité à mobiliser l’électorat populaire, de notre crédibilité, de notre capacité réelle de rassemblement, ne recommençons pas 2007 !

Partager cet article

Commenter cet article