Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Echos de campagne # 2

24 Février 2010 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Régionales

http://cache.20minutes.fr/img/logo/logo.jpg

Vauzelle donné gagnant dans le sud

«Selon un sondage Ifop pour Paris Match et La Provence, au second tour, la liste emmenée par le président PS sortant, Michel Vauzelle, l’emporterait sur l’UMP Thierry Mariani (49% contre 36%) dans le cadre d’une triangulaire avec Jean-Marie Le Pen (15%)», rapporte La Provence ce mercredi. Au premier tour de l'élection en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Thierry Mariani est devant avec 29%, Michel Vauzelle le talonne à 28% et Jean-Marie Le Pen complète le podium avec 16% des intentions de vote.

Les Verts lancent une opération anti-stress sur la ligne 13 à Paris

Au menu, jeudi 25 février, à 8h30 à Saint-Ouen et 9h45 à la gare Saint-Lazare, une action «anti-stress» à base de massages et de discussions avec Cécile Duflot, tête de liste d'Europe Ecologie en Ile-de-France, qui présentera ses propositions pour l'avenir de la ligne 13 du métro et des transports dans la région.

Hollande veut cartonner au premier tour

«Plus haut sera le Parti socialiste au soir du 1er tour, plus simple sera la capacité et la possiblité de rassembler toute la gauche au second tour. Et si le PS a réduit l'écart avec l'UMP, voire même est bord à bord et a même pris le large par rapport à ses partenanires, il y aura une préparation de la présidentielle plus simple«, a indiqué François Hollande, invité de Questions d'Info LCP/France Info/AFP ce mercredi, car «c'est autour du PS que se préparera l'alternance».

Huchon et l'«erreur profonde» de Valérie Pécresse

«Je dois dire que la campagne de Valérie Pécresse, qui a consisté à dire "ils n'ont rien fait", "ils se sont endormis", ça ne tient pas la route une seconde, même chez eux ils en sont parfaitement conscients», a déclaré Jean-Paul Huchon, lors d'une visite ce mercredi dans le quartier d'affaires de La Défense (Hauts-de-Seine). «Je crois que c'est une erreur profonde», a poursuivi le président sortant de la région Ile-de-France. «Nous on a bossé énormément, on n'a pas poursuivi plusieurs carrières parallèles. Moi, je ne suis pas ministre en même temps, je m'occupe de la région, des Franciliens», a ajouté le candidat socialiste.

Michel Sapin juge positif la décision du Bureau national du PS

Le député PS a estimé ce mercredi que la «fermeté» s'imposait contre les alliés socialistes de Georges Frêche qui viennent d'être exclus du parti, et a salué comme «parfaitement bienvenue», la mission prévue après les régionalesGeorges Frêche - et à partir du moment où il y avait une liste officiellement investie par le parti il faut soutenir cette liste- mais il faut d'autre part être dans le dialogue et dans l'ouverture», a affirmé Michel Sapin sur LCI. pour renouer le dialogue avec eux. «On peut être subtil, sans être hypocrite. On peut être la fois ferme, parce qu'il fallait marquer le coup par rapport aux déclarations de

Pierre Moscovici appelle à la réconciliation avec les pro-Frêche

Le député PS a souligné ce mercredi que la mise à l'écart des socialistes figurant sur les listes de Georges Frêche en Languedoc-Roussillon était «une mesure conservatoire, temporaire» et qu'après les élections régionales, viendrait le temps de «la réconciliation». Mardi soir, lors du bureau national qui a placé hors parti les 59 candidats socialistes pro-Frêche, «j'ai plaidé plutôt pour la modération, à titre personnel», a déclaré Pierre Moscovici sur France Info.

«Les sondages trop mauvais» pour l’UMP expliqueraient la polémique Soumaré

Ali Soumaré, tête de liste PS dans le Val-d'Oise pour les régionales, émet l'hypothèse que «les sondages trop mauvais» pour l'UMP expliquent que des élus UMP de son département l'aient pris pour cible, en l'accusant d'être un «multirécidiviste». Dans une interview à Libération il explique que «ça va beaucoup mieux» depuis les déclarations de la procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry. Cette dernière a révélé que l’une des condamnations concernait un homonyme du jeune homme.

 François Fillon appelle son camp à «se mobiliser»

Le Premier ministre a appelé à aller à la pêche aux abstentionnistes pour reprendre à la gauche des régions qualifiées de «forteresses derrière lesquelles se réfugient les conservatismes», lors d’un meeting de soutien au Mans. «La première secrétaire du parti socialiste a dit que toutes les régions allaient être gagnées par la gauche. Moi je ne prétends rien, mais je sais une chose: ce sont les électeurs et pas les sondages qui décideront», a-t-il déclaré.

20minutes.fr

Partager cet article

Commenter cet article