Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Cooptation quand tu nous tiens !

16 Décembre 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:zGuAye_QS0_pPM:http://q.liberation.fr/photo/20080923/photo_0302_459_306_8061.jpg/m:1252286833

Les déclarations de François Hollande, dimanche dernier, sur les Primaires sont proprement hallucinantes. Sa proposition tient en un mot : cooptation !

En s’opposant à la liberté de candidatures, il exprime mieux que personne l’état d’esprit qui s’est installé depuis trop longtemps au Parti socialiste. Il existerait ainsi « un club des présidentiables » auto-désignés, limité à 4 ou 5 personnalités, dont les principaux mérites seraient d’avoir accumulé les échecs nationaux ; des hommes et, accessoirement des femmes, qui se reconnaitraient à quelques traits particuliers : « ancien » ministre, « ancien » président de l’Assemblée, « ancien » Premier secrétaire du Parti socialiste etc. Et c’est avec cet « ancien » que l’on voudrait faire du neuf ! Sans verser dans le populisme que ce type de déclaration pourrait encourager, rappelons simplement ce qu’est la vocation des Primaires : désigner un candidat à la Présidentielle sur la base la plus large, aussi bien du point de vue du corps électoral que des candidatures potentielles. Tout système de pré-sélection serait, à priori, inacceptable d’autant plus que celui-ci serait mis en œuvre par l’appareil socialiste qui a montré depuis longtemps et, encore récemment, qu’il ne présente ni les garanties de professionnalisme, ni celles d’objectivité pour y prétendre…

La pré-sélection, ce sont les millions de sympathisants que nous appellerons à voter qui doivent pouvoir l’effectuer. Si l’on veut que cette désignation soit incontestable et plus encore, que des têtes nouvelles émergent, alors il faut laisser à chacun la liberté et la responsabilité de se présenter et laisser à chaque électeur la liberté et la responsabilité de choisir.

Partager cet article

Commenter cet article

SOUILLARD 16/12/2009 18:54



La désignation des candidats ou candidates à l'éléction présidentielle doit être libre.La démocratie serait bafouée s'il n'en était pas ainsi.
Le seul vote des militants ne suffit pas,il y a les sympatisants de gauche qui
représentent une force ignrée par le PS;cette ignorance peut se payer très cher
au prochaines élections.
Les batailles intérieures au PS ne conduiront à rien de positif.
L'unité est indispensable.





Yvon GRAIC 16/12/2009 19:02


D'accord avec vous !