Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Celle qui rassemble

18 Janvier 2010 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Régionales

Par l’équipe de Ségolène

Royal Ségolène Royal rassemble en Poitou-Charentes par son travail et son bilan exemplaire qui donne envie à tous ceux qui veulent construire un projet dès le premier tour.

Oui, Ségolène Royal rassemble malgré ce que veut bien en dire la députée européenne du Modem, Marielle de Sarnez.

Non, il ne s’agit en aucun cas de «débauchage » . Il s’agit bel et bien d’un véritable rassemblement, né d’un travail sérieux, créatif et respectueux sur le terrain depuis des années. Il suffisait d’ailleurs d’être au meeting de la Rochelle, samedi, pour le comprendre.

Il suffisait d’écouter le candidat Vert Alain Bucherie, qui vient dès le premier tour, rappelant à quel point il était heureux de poursuivre avec la majorité sortante, le formidable travail d’excellence environnementale entrepris depuis 2004.

Il suffisait d’écouter le porte parole de la CGT de New Fabris, Guy Eyerman, candidat en position éligible, rappelant «qu’il est venu pour Madame Royal qui n’a cessé de soutenir moralement, physiquement le combat des New Fabris ».

Il suffisait d’écouter le porte parole de la CFDT, Emile Bréjeon, lui aussi candidat en position éligible, déclarer, sous les applaudissements des militants que «sans Madame Royal Heuliez n’aurait certainement pas été sauvé». Et le radical de gauche, Benoit Biteau, rappelant « l’excellence du bilan de Ségolène Royal » et le désir d’aller encore plus loin. Et les chefs d’entreprise de la Région réaffirmant à quel point Poitou-Charentes avait retrouvé un véritable dynamisme sous l’impulsion de la nouvelle majorité.

Il suffisait, à quelques kilomètres de là, d’écouter Alexis Blanc, leader du Modem en Charente Maritime, rappelant à quel point la proposition de Ségolène Royal était honnête, à quel point elle était pragmatique et à quel point son bilan était excellent.

Il suffisait de voir, d’entendre d’écouter les élus socialistes rassemblés autour de Ségolène Royal, leur prise de parole enthousiastes toutes sensibilités confondues, pour réaliser à quel point les accusations de débauchage n’ont pas de sens. On comprend que le rassemblement gêne l’appareil du Modem.

Ségolène Royal, elle, rassemble.

Un rassemblement à pas tranquilles, qui tourne le dos au sectarisme et aux logiques d’appareils politiques qui ne créent que la division.

Les électeurs sont lucides. Ils écoutent, ils voient et jugent les comportements. Ils jugent la politique par la preuve. Il serait bon que le Modem s’en souvienne. On ne peut pas déclamer haut et fort qu’on fait de la politique autrement et rester sourd à l’aspiration profonde à l’union, efficace et sérieuse, sur un projet pour battre la droite.

Le temps est au rassemblement. Celui qui se concrétise, ici et maintenant.

Photo Goalexandre

Partager cet article

Commenter cet article