Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Catastrophé, indigné, découragé...

2 Juillet 2011 , Rédigé par Christophe Publié dans #sur le Net

Je ne voulais pas en reparler mais...

MAIS...

En nous élevant un peu au-dessus du fait divers sordide (car tout cela n'est quand même pas très glorieux) qu'est l'affaire DSK, imaginons un instant qu'une femme politique (peu importe qui... Une femme) soit accusée à plusieurs reprises de comportements "sexuellement agressifs", soit suivie de rumeurs récurrentes sur sa vie intime, drague à-tout-va tout ce qui porte pantalons...

1- elle serait IMMEDIATEMENT cataloguée parmi les SALOPES.
2- sa carrière politique serait impossible

Nous sommes un pays latin. L'Homme est encore considéré comme LE Mâle, dominant de préférence. Mai68, les féministes ont fait évoluer les choses mais à la marge. Il existe toujours ce vieux fond de patriarcat tout puissant lié au trio sexe-argent-pouvoir. J'ai entendu, de mes propres oreilles, des femmes de plus de 45 ans me dire, avec de l'admiration dans la voix: "Il est quand même fort ce mec!"...

Cette affaire, une de plus, est symptomatique d'une médiocrité de comportements de l'ensemble de la classe politique qui est la première à donner le mauvais exemple du machisme le plus imbécile. ("Qui va garder les enfants?"... Un must en la matière; n'oublions pas non plus les Simone Veil et Edith Cresson, victimes à l'époque de propos insupportables et pourtant supportés)

Je suis catastrophé, le mot est faible, par les propos entendus dans la bouche d'un Hollande ou même, déception ultime, d'un Badinter. Les socialistes pouvaient échapper à des conséquences électorales funestes en sauvant l'honneur du parti et de ses militants. S'il est évidemment hors de question de considérer un présumé coupable comme un coupable potentiel, il était tout aussi hors de question de se précipiter comme cela s'est produit hier au secours d'une personne accusée toujours de faits aussi graves que ceux qu'on lui reproche, à tort j'espère pour lui évidemment.

Je suis catastrophé, indigné, découragé par des médias lamentables et lamentablement serviles et pitoyablement médiocres. Alors que depuis des mois, pour certains d'entre nous, depuis des années, nous tentons, maladroitement parfois mais passionément toujours, de tenir une ligne de conduite honorable, de traiter des sujets arides et sérieux, nous assistons à la mise en lumière des turpitudes supposées des uns et des autres, turpitudes supposées mais turpitudes assurées de rapporter gros aux annonceurs qui font vivre cette presse qui roule au scandale quand nous roulons à la sueur.

Je serais définitivement écoeuré, non pas que DSK se présente à la primaire s'il est lavé de tout soupçon, mais si l'on touchait au calendrier des primaires, voté par les militants dont je suis. Ce serait là un coup de poignard qui m'interdirait de participer à une mascarade indigne, non pas de ma petite personne, mais de la sincérité de mon engagement.

En ces jours difficiles, je remercie Ségolène Royal de poursuivre une route exigeante mais Ô combien plus exaltante que ce à quoi nous sommes condamnés, nous, à assister en ce moment!...

Christophe

blog Profencampagne

Partager cet article

Commenter cet article

Legouy 03/07/2011 14:44



Ne jugezpas, si vous ne voulez pas être jugé...



Jean 02/07/2011 17:08



Tout ce qui est dit ici est évident et je pense (en tout cas je l'espère) qu'une majorité partage ce sentiment.


Le contraire signifierait que le peuple français a perdu ses "vertus républicaines" et ce serait désespérant pour son salut en terme de dignité humaine et de démocratie.


Mais il y a tant de médisants parmi nos chroniqueurs politico-médiatiques qui militent ... pour qui ? pour quoi ? (irresponsables mais surement pas désintéressés...) que je crains que toutes ses
valeurs ne se perdent au fil de l'eau au profit d'une nouvelle société rétrograde au regard des avancées des Lumières, de la Révolution de 1789, du Front populaire de 36, des élans de Mai 68 ou
même des combats féministes des années60/70... société toute dévouée au culte de l'argent-roi dans laquelle l'argent permettrait tout et excuserait tous les écarts de comportement.


Un exemple de médisance récurrente : Renaud Dély, journaliste qui se dit de Gauche (décidément celui-là !...) qui, de nouveau à C dans l'Air, répète que Ségolène Royal est encore prête à se
"rallier" à Strauss-Kahn si celui-ci revenait, laissant entendre que ce qui intéresse Madame Royal c'est un maroquin de plus dans sa carrière d'une part et que, d'autre part elle est
définitivement hors-jeu dans la course à la Présidentielle 2012.


Ce n'est qu'un petit exemple (parmi des milliers de commentaires qu'on nous sert à longueur de temps) de la désinformation orchestrée par certains pour que n'arrive aux responsabilités que celui
ou celle qui a les faveurs de cette "élite auto-proclamée". Pourquoi agissent-ils de la sorte ? Je me doute des raisons réelles mais sans preuves formelles il est possible que je me trompe...


Je n'insiste pas plus de peur de devenir moi-même aussi médisant qu'eux.


 



tutti 49 02/07/2011 14:21



Ecoeurée par tous les commentaires des soutiens et "ex-soutiens" riidicules de ce monsieur dont je n'ai plus envie de prononcer le nom tant il me dégoûte ! Il avait bien été dit que lui et ses
défenseurs viendraient à bout de la "femme de ménage" ! Effectivement, la même histoire serait arrivée à une femme que n'aurait-on dit, écrit ! lui, grand seigneur, commence par se pavaner dans
une restaurant italien. Quel manque de tact et c'est celui que certains attendent pour diriger la France ?!.... La France, outrée par les frasques de Sarkozy, n'a pas besoin d'un courreur, d'un
séducteur que beaucoup admirent... La France a besoin d'être à nouveau considérée pour ce qu'elle est réellement, ses richesses, son peuple courageux, pas pour ses parties de fesses en l'air
(désolée pour l'expression ; pourtant je me retiens). Arrêtez journalistes, classe qui se dit dirigeante, ceux qui s'octroient le qualificatif d'élites, arrêtez.


Personne n'est irremplaçable et ce monsieur moins que les autres !