Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Banque Publique d'Investissement : On croit rêver......

8 Octobre 2012 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

 

On croit rêver , Le Monde ce soir  :

 

"Guillaume Bachelay, futur numéro deux du PS, a vu sortir le sien : "C'est saugrenu, je démens. Mais c'est une belle idée, la BPI! C'est moi qui l'ai inscrite dans le projet du PS pour la présidentielle."

 

On croit rêver , piquer les idées des autres sans les citer , en l'occurrence Ségolène Royal devient pratique courante, notamment au PS......

Le nouvel Observateur

20.09.2012

La BPI, une idée de Ségolène Royal

medium_Segolene_Royal.jpegLa BPI, c’est une de mes idées”. Ségolène Royal a raison de la souligner, la création de la Banque Publique d’Investissement était suggérée de longue date par la présidente de la région Poitou-Charentes. Cette institution conçue pour soutenir les PME innovantes commence peu à peu à prendre forme. « Les PME seront préservées. La Banque Publique d'Investissement doit les aider à exporter et à innover ». François Hollande a été très clair devant les caméras de TF1, le BPI porte en elle de grands espoirs de la part du gouvernement. Cette réforme devrait bouleverser le soutien financier public envers les entreprises et centraliser les dispositifs existants. Les contours de l’organisme sont maintenant connus. La BPI réunira Oséo, le Fonds Stratégique d’Investissement et Qualium Investissement, filiale de la Caisse des dépôts. Ces trois bras armés de l’Etat devront élaborer la stratégie d’investissement en accord avec les régions. Un dispositif décentralisé, tel que le souhaitait pendant la primaire socialiste Ségolène Royal. Dès octobre 2011, le Conseil régional de Poitou-Charentes annonçait la création d'une banque régionale d'investissement pour les PME. L’ancienne ministre de l’Enseignement scolaire prévoyait ensuite de l’étendre à l’ensemble du territoire. L’exemple poitevin a visiblement porté ses fruits puisque le gouvernement fait à présent confiance aux régions pour gérer en partie les fonds de la BPI. Ségolène Royal fait d’ailleurs partie des personnalités pressenties pour prendre la tête de l’établissement public, au même titre qu’ Anne Lauvergeon, ancienne présidente d’Areva, ou Philippe Wahl, Directeur Général de La Banque Postale.
A n’en pas douter, la nomination de Ségolène Royal donnerait une portée plus politique et volontariste à ce dispositif de soutien aux PME et entreprises de taille intermédiaire.

 

Partager cet article

Commenter cet article

Harmonie 08/10/2012 20:14


Il va devenir urgent et nécessaire que nous rappelions à F.Hollande que Ségolène mérite une place de choix dans les attributions de responsabilités. Sans vergogne, tout le monde lui a "piqué" ses
idées pour se les approprier ! que fait Hollande qui pourtant nomme en bonne place tous les copains de Trierweiler ?


Comment parvenir à ce que soit respectée Ségolène, cette "Femme debout". Hollande est-il goujat à ce point qu'il faille lui rappeler qu'ELLE a oeuvré pour lui à la Présidentielle mais que lui,
pauvre pantin, suit son accompagnatrice ! Quelle personnalité !