Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

S.Royal : "Il faut saisir les tribunaux sur les fraudes"

11 Septembre 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

NOUVELOBS.COM | 11.09.2009 | 09:29

Ségolène Royal estime qu'il faut "que la loi soit appliquée et sanctionner les fraudes" lors de l'élection de Martine Aubry à la tête du PS, jugeant nécessaire de "saisir les tribunaux".

 Ségolène Royal estime qu'il faut "que la loi soit appliquée, et sanctionner les fraudes" (AFP)

 Ségolène Royal estime qu'il faut "que la loi soit appliquée, et sanctionner les fraudes" (AFP)

Ségolène Royal, qui s'exprimera mardi, a appelé vendredi 11 septembre sur France Inter la direction du PS à "mettre de l'ordre" dans le parti, jugeant que la loi doit être "appliquée" et "savoir ce que les militants en pensent".
Le PS "ne peut pas échapper à la loi de tous et lorsqu'une poignée de dirigeants organisent cette fraude et que cela rejaillit sur les militants socialistes et sur le PS en tant que tel, c'est inadmissible et des décisions doivent être prises", a-t-elle expliqué.
"Je m'exprimerai plus longuement mardi prochain, je ferai une déclaration solennelle", a précisé Ségolène Royal, qui ne "sait pas encore" si elle va attaquer les résultats du congrès de Reims en justice. Mais "personne ne comprendrait que ceux qui se sont prêtés à ces fraudes soient impunis, sinon cela va recommencer".

"Sortir par le haut de cette épreuve"


"Il faut que la loi soit appliquée parce que les militants socialistes ont le droit de voir cette loi appliquée et ensuite il faut sortir par le haut de cette épreuve", a avancé la présidente de la région Poitou-Charentes.
De plus, "il appartient aux dirigeants du PS de remettre de l'ordre juste dans la maison", a martelé Ségolène Royal. "La direction ne peut pas faire comme si de rien n'était".
Quant à un nouveau vote, l'ancienne candidate à la présidente a estimé qu'"il faut savoir ce que les militants souhaitent". Et d'écarter tout départ du PS: "je ne donnerais pas ce plaisir à la poignée d'éléphants, qui ont organisé ou couvert ces fraudes, d'abandonner les militants".

Partager cet article

Commenter cet article