Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Taxe carbone: les mariannautes plébiscitent Ségolène Royal

6 Septembre 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Ecologie

http://www.marianne2.fr/photo/titre_1160408.jpg   Régis Soubrouillard - Marianne | Dimanche 06 Septembre 2009 à 07:01

Décidé à s'imposer comme la première écologiste de France, sans l'aval des écologistes, Ségolène Royal n'a pas fait dans la dentelle cette semaine en dénonçant le principe de la taxe carbone. Une prise de position à la fois tactique et politique largement saluée par les Mariannautes, même les plus hostiles à l'ancienne candidate PS à la présidentielle.

Taxe carbone: les mariannautes plébiscitent Ségolène Royal
Ségolène qui prend à rebrousse-poil les écolos et le gouvernement sur la taxe carbone. Les Mariannautes ne pouvaient pas y rester insensibles. Joli coup de poker réalisé par l’ancienne candidate socialiste à la présidentielle. Les sondages suivent –ou Ségolène suit les sondages, comme on voudra- et majoritairement les mariannautes approuvent, saluant autant le courage politique que le joli coup tactique. Ainsi de Yann, qui semble presque souffrir : « C'est rare à dire mais du point de vue politique, je suis d'accord avec Madame Royal. On a pas idée de se faire passer pour un parti qui crée toujours plus d'impôt. Et surtout il y'en a marre de se faire intimider par les verts au nom je ne sais quelle supériorité morale ».

Bébert est autrement plus enthousiaste : « Bravo ségo ! Si l'un des problèmes de la planète c'est l'émission de CO2, alors c'est cette émission qu'il faut réduire au maximum. La taxe c'est juste un permis de polluer en toute bonne conscience pour les riches et les bobos parisiens avec leur 4x4 « verts ».
Uguen Bernard s’en étoufferait presque : « Alors là bravo Ségolène pour votre interview à RTL . Non seulement il est très clair qu'elle serait la meilleure écologiste mais en plus elle est la meilleure candidate démocrate.. En proposant au PS de saisir les militants de la question sur le cumul des mandats pour les régionales, elle prend une longueur d'avance sur tous les autres ».

Nombre de mariannautes, tout en se déclarant plutôt hostiles à Ségolène Royal, la suivent sur cette question : «  Ségolène Royal a pour une fois raison. La taxe carbone n'est que de la poudre aux yeux. Elle sera inefficace pour au moins deux raisons: 1°- Elle ne peut pas dissuader des gens qui n'ont pour le moment pas d'autre choix que d'utiliser leur véhicule polluant pour travailler ou se rendre à leur travail. Si elle dissuadait certains, elle contribuerait à la désertification des campagnes et à un regroupement en zones urbaines qui n'est ni possible ni souhaitable. 2°- La France ne contribue qu'à une hauteur ridicule aux émissions globales et sans engagements des autres pays gros émetteurs, même si les automobilistes français étaient dissuadés d'utiliser leur voiture, ce serait un coup d'épée dans l'eau » explique Jdif.

Les commentaires se suivent et se ressemblent. Toujours pas un anti-Ségo à l’horizon, Ségolène ferait-elle l’unanimité, il faut attendre Dhainaut pour entendre une voix dissonnante : « Votez Ségo, et vous aurez la taxe carbone déguisée : la taxe sur les profits des compagnies pétrolières ! En effet, si les compagnies pétrolières voient leurs profits taxés, que vont elles faire pour garder leur profits ???? Et ben tout simplement.......augmenter le prix du pétrole ! Et voilà la taxe carbone… ».

Un choix plus tactique que politique ?

C’est Karl34 qui enchaîne moquant la campagne d’autopromotion de Ségolène Royal qui affirmait sur RTL que sa région « venait d’être reconnue première région européenne pour les énergies alternatives et pour son plan photovoltaïque».  « Ségo n'a pas vraiment de politique écologique, mise à part une volonté de repeindre en vert sa candidature pour les régionales. La meilleure preuve de ses bidonnages, c'est le tout petit nombre d'installations photovoltaiques réalisées par des particuliers en Poitou Charente. Le Nord Pas de Calais ou les Pays de Loire font mieux ! ». La Banque Européenne d’Investissement a, en effet, reconnu comme « innovant » le plan photovoltaïque de la région Poitou-Charente. Mais rien de plus…

Lionel Muitzenberg voit surtout dans la prise de position de Ségolène Royal un choix tactique mais ne peut s’empêcher de pointer du doigt ce nouvel impôt : « D'accord avec cette idée que Ségolène Royal sait lire les sondages; j'ai dans mes connaissances des personnes qui ont voté pour les écologistes lors des élections européennes; mais quand ils ont entendu que la taxe carbone pourrait coûter 300 euros à chaque famille, et que notre super écologiste Daniel Cohn Bendit approuvait bruyamment cette « réforme », ils souriaient jaunes, je vous le garantis ! »

Le son de cloche est déjà très différent chez Greta qui attaque bille en tête: « Madame ROYAL est insupportable, pire que Sarko. Qui peut croire qu'elle est contre la taxe carbone !!!!!!! Son opposition à cette taxe est une simple stratégie politique elle pense surtout aux bulletins de vote des prochaines régionales !!!!!!!! non MME ROYAL n'est pas une sainte femme comme elle voudrait le laisser penser aux Français, voilà que maintenant elle se prend à nouveau pour une ambassadrice de la France et dire qu'elle a failli devenir présidente de la République. Pas besoin d'avoir fait HEC pour savoir que cela aurait été une catastrophe !!!! » s’étrangle Greta.

Démonstration que si les sorties de l’ancienne candidate à la présidentielle suscitent toujours autant de réactions épidermiques, en creux, c'est la stratégie politique de Ségolène Royal pour 2012 qui semble se dessiner: s'imposer comme la candidate écologiste sans les écolos. Pour l'instant, les Mariannautes approuvent.

Partager cet article

Commenter cet article

Dominique Gambier 06/09/2009 18:51

J'avais malheureusement raison en écrivant sur mon blog...http://dominiquegambier.typepad.fr/journal/2009/06/la-fiscalit%C3%A9-%C3%A9cologique-ne-doit-pas-%C3%AAtre-la-pompe-%C3%A0-finances-de-sarkozy.html