Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

"Les amis de S. Royal sont agréablement frappés par les annonces du jour"

28 Août 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Espoir à Gauche

http://www.lepoint.fr/images/commun3/header/logo.gifPar Charlotte Chaffanjon

Bianco :

"Cette rénovation, nous allons la faire. De A à Z - ou plutôt de C, comme cumul, à P, comme primaires !", lance, vendredi après-midi, Martine Aubry aux militants socialistes. C'est l'ouverture de l'université d'été du PS à La Rochelle et la première secrétaire frappe fort : en se prononçant pour des primaires ouvertes et contre le cumul des mandats, elle rend heureux les proches de Ségolène Royal. À l'image du député Jean-Louis Bianco, qui confie à chaud au point.fr sa satisfaction.

lepoint.fr : Que pensez-vous du discours de Martine Aubry ?
Jean-Louis Bianco : J'éprouve une grande satisfaction. Martine Aubry a pris à bras le corps le problème de la rénovation du parti. Mais nous avions constaté, depuis quelques jours déjà, et pas seulement chez Martine, une évolution inespérée. Samedi matin - grande surprise pour moi -, Bertrand Delanoë dit qu'il est pour les primaires ouvertes... Lundi, Laurent Fabius dit que c'est inéluctable. Et Martine Aubry, dans Le Monde, vendredi et aujourd'hui, dit qu'elle est OK ! Voilà un mouvement rapide et inattendu. Moi qui pensais qu'après Marseille , les blocages resteraient forts sur la question des primaires... Nous savions qui était pour, mais nous pensions que les leaders importants étaient contre... Par ailleurs, ce qui était aussi inattendu pour moi, c'est le programme précis, complet et courageux de rénovation que Martine a annoncé.

C'est-à-dire ?

Elle a dit qu'il fallait ouvrir les portes et les fenêtres, associer les sympathisants et les activistes, consulter les militants... Sur la question du cumul des mandats, par exemple, il était temps d'arrêter d'en parler et d'agir. Bref, Martine Aubry a dévoilé un excellent programme, qui reprend de manière assez amusante ce pour quoi, nous, les amis de Ségolène Royal, nous sommes battus au congrès de Reims.

Vous étiez aux côtés de Marielle de Sarnez à Marseille. Martine Aubry reste, elle, frileuse quant à un rapprochement avec le MoDem...
C'est tellement important que le verrou des primaires ait sauté, pas seulement pour Martine Aubry, mais aussi pour Bertrand Delanoë et Laurent Fabius, que la question de l'alliance avec le MoDem n'est pas très grave. Elle ne veut pas bouger là-dessus tout de suite, ce qui ne m'empêche pas de continuer à penser qu'il y a de la diabolisation sur cette question. À Lille, Martine Aubry est alliée au MoDem et, apparemment, il n'y a pas de drame. Il en va de même chez François Rebsamen à Dijon, cas exemplaire d'alliance qui fonctionne du PCF au MoDem. Sans compter qu'il y aura sûrement des alliances avec le MoDem au second tour des régionales. Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt... Mais aujourd'hui, ce n'est pas grave.

Martine Aubry a réussi à satisfaire des proches de Ségolène Royal... La page du congrès de Reims se tourne aujourd'hui ?
Nous, les amis de Ségolène Royal, avons été agréablement frappés par les annonces du jour. C'est peut-être le début d'une nouvelle ère, en tout cas, une très bonne nouvelle.

Partager cet article

Commenter cet article