Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

La jeune garde socialiste donne le ton des débats

23 Août 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Espoir à Gauche

http://medias.lemonde.fr/mmpub/img/lgo/lemondefr_pet.gif

http://tbn2.google.com/images?q=tbn:AZRW7KkWCLT32M:http://farm3.static.flickr.com/2359/2522505400_800c3746ea.jpgA une semaine de la rentrée de Martine Aubry à l'université d'été de La Rochelle, du 28 au 30 août, la jeune garde socialiste donne le ton du débat et ses thèmes principaux : primaires et alliances avec le MoDem. Réunis vendredi et samedi à Marseille pour des ateliers d'été, Vincent Peillon et les amis de Ségolène Royal ont transformé leur rendez-vous en un événement médiatico-politique, esquissant un projet d'alliance avec le parti centriste de François Bayrou.

A la tribune, Marielle de Sarnez, vice présidente du MoDem côtoie Daniel Cohn-Bendit des Verts et l'ex-leader communiste Robert Hue ainsi que plusieurs leaders socialistes. "Ce qui nous rassemble est plus fort que ce nous divise", a même lancé Marielle de Sarnez, vivement applaudie. Qualifiant ce moment d'"événement historique dans l'histoire de la gauche française", M. Peillon a exhorté à "faire maintenant le rassemblement écologique, social et démocratique". L'eurodéputé et les partisans de Mme Royal brisent ainsi un tabou puisque la direction du PS issue du congrès de Reims avait rejeté toute alliance avec François Bayrou.

"CONSENSUS" SUR LES PRIMAIRES

De son côté, Arnaud Montebourg, qui organisait la traditionnelle Fête de la rose sur ses terres à Frangy-en-Bresse en Saône-et-Loire feint l'étonnement : "Je suis toujours surpris qu'on en soit à se disputer pour savoir si on doit mettre un ancien ministre d'Edouard Balladur et de Jacques Chirac dans une discussion à l'intérieur de la gauche", dit-il en référence à M. Bayrou avant d'ajouter qu'"il faut d'abord rassembler la gauche, le reste viendra alors tout seul".

M. Montebourg qui avait menacé de quitter le PS en l'absence de primaires s'est montré optimiste sur ce dossier : "Il est en train de se constituer un consensus", estime-t-il, en rappelant l'appui apporté par le maire de Paris Bertrand Delanoë et le porte-parole du parti Benoît Hamon. "Nous attendons les réactions de la première secrétaire" Martine Aubry, lance le député de Saône-et-Loire. Une pétition sera d'ailleurs lancée cette semaine auprès des citoyens par la Fondation Terra Nova, proche du PS, en faveur de ces primaires. M. Delanoë a déjà annoncé qu'il allait la signer. Jeudi, juste à la veille de l'université d'été du PS, M. Montebourg réunit un séminaire à Jarnac en Charente sur le même thème des primaires.

Partager cet article

Commenter cet article