Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Standing ovation socialiste pour Marielle De Sarnez

22 Août 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Espoir à Gauche

http://medias.lemonde.fr/mmpub/img//lgo/lemondefr_pet.gif

brochetteeee-600.1250964289.jpgS’était-elle déjà exprimée devant une assemblée de militants socialistes ? On ne sait. En tout cas, Marielle De Sarnez est sûrement toute prête à renouveler l’expérience. Samedi après midi a Marseille, lors des ateliers d’été de l’Espoir à Gauche, la vice-présidente du MoDem a reçu mieux qu’un accueil enthousiaste ; une standing ovation. Invitée en vedette américaine avec Daniel Cohn-Bendit et Robert Hue, la députée européenne venait de prononcer face à  quelque 1 500 personnes présentes un discours qui ressemblait à un « oui » franc à la proposition d’alliance évoquée depuis la veille par les amis de Vincent Peillon. « Les lignes doivent bouger. Nous avons tant à faire ensemble ! » a lancé la numéro-deux du MoDem qui a souhaité qu’un « espoir voie le jour » et appelé « à ne pas jouer les uns sans les autres ou les uns contre les autres ». Cette intervention, visiblement calibrée pour convenir à l’auditoire – multiples références aux inégalités sociales, critiques contre les bonus attribués aux traders… -  a été accueillie comme une divine surprise par l’auditoire.  « Tu as mis la barre à gauche ! » a constaté François Rebsamen à l’oratrice lorsqu’elle a repris sa place à la tribune.

Première à prendre la parole, Marielle De Sarnez était arrivée dans l’amphithéâtre du palais du Pharo bras-dessus, bras-dessous en compgnie des autres débatteurs (Vincent Peillon, François Rebsamen, Daniel Cohn-Bendit, Robert Hue et Christiane Taubira) prévu pour l’atelier intitulé « une nouvelle majorité progressiste pour la France » qui devait clore ces deux journées organisées par le principal courant du PS. Au moment de quitter l’hôtel où ils s’étaient retrouvés avant de gagner, à pied, le palais du Pharo, la brochette socialo-communo-radicalo-centriste a croisé une Traction Citroën blanche décorée de tulle, venue accueillir un couple de mariés…  « Jetez-nous des grains de riz » s’est exclamé Vincent Peillon.

peillon-hue-600.1250964111.jpgRobert Hue - qui ne s’était sans doute pas retrouvé depuis bien longtemps devant un public aussi large et aussi fervent - a évoqué un « compromis historique » et rappelé que sa majorité municipale de Cormeilles-en-Parisis comptait « des élus de sensibilité MoDem ». Lui aussi a eut droit à une standing ovation. Tout comme « Dany » qui, plus mesuré et caustique, a plusieurs fois pris la salle à rebrousse-poil, notamment en réclamant « un inventaire des valeurs de gauche ». Idem pour Christiane Taubira qui, tout en se défendant de chercher à « gâter la sauce », n’a pas voulu « dissimuler que nous avons des désaccords ».

Frustrée depuis si longtemps de bonnes nouvelles, la salle n’avait pas le cœur à faire la fine bouche face à ce que Vincent Peillon et François Rebsamen ont qualité d’ « événement historique dans l’histoire de la gauche française ». « Dans ce désert où il fait froid que nous traversons, il y avait besoin d’un signe d’espoir » a lancé pour conclure le député européen avant d’annoncer l’organisation de débats décentralisés « dans les mois qui viennent » entre les différents partenaires. Il s’agira, n’en déplaise à la direction du PS, de donner un contenu à ce « rassemblement écologique, socialiste et démocratique » conçu – la précision est d’importance - « à égalité avec nos partenaires ». Même si Vincent Peillon n’est pas premier secrétaire du PS, que Robert n’est plus secrétaire-général du PCF, que Marielle de Sarnez n’est que numéro-deux du MoDem et que « Dany », guide charismatique d’Europe-Ecologie, n’aspire pas à diriger un parti, l’appel de Marseille va enfin créer du remue-méninges dans les mornes assemblées socialistes.

Comme quoi les ateliers de l’Espoir à gauche ne feront pas de l’ombre à l’université d’été de La Rochelle.

Jean-Michel Normand 

Partager cet article

Commenter cet article