Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Tout se met en place pour Ségolène Royal.

22 Août 2009 Publié dans #Ségolène ROYAL

http://www.lepost.fr/medias/www/1.0.246/img/headerv2/logo_v2.png
Avatar Par Royal1

Les esprits socialistes ont eu du mal à évoluer pendant ces dernières années.

Les freins au changement, aux idées iconoclastes, à la rénovation du parti ont été nombreux. Ces freins qui se sont manifestés ont contribué à la défaite de Ségolène Royal, pour une partie, et contribuent encore à faire le succès de Sarkozy. Edwy Plenel ce soir dans l'atelier sur l'organisation médiatique de la société, a rappelé que Sarkozy n'est fort que de nos faiblesses, que de nos renoncements. C'est exactement ça. Il peut se pavaner et nous narguer car il sait agir sur tous les leviers, même les plus vils, pour affaiblir l'opposition. Mais il sait aussi que l'acteur, l'actrice, du changement à venir est encore Ségolène Royal.

Sûr qu'il a été heureux de voir Martine Aubry être désignée première secrétaire. D'ailleurs il le dit franchement il aimerait l'avoir contre lui pendant plusieurs années. Elle ne l'inquiète pas. Non pas parce que c'est une personnalité faible ou incompétente, mais parce qu'elle ne porte pas en elle les germes du changement. Elle n'a pas l'audace, la créativité, le courage d'une Ségolène Royal.
Nul doute que Ségolène Royal à la tête du parti ça aurait pulsé dans les chaumières! Le siège du parti aurait déménagé, les adhésions populaires lancées, un forum social global engagé, les universités participatives citoyennes décentralisées sur tout le territoire. Bref il y aurait eu une autre énergie en face de Sarkozy. Et une énergie qui aurait permis de remettre le PS en face de la droite, sans complexes.

Mais ce n'est pas le scénario qui s'est déroulé comme on peut le constater. Les conservateurs issus de la Jospinie sont toujours au pouvoir et n'ont pas pris en compte la situation du siècle nouveau pour revenir au pouvoir.
En face de nous nous n'avons plus une droite bonhomme et patriarcale. Nous avons le pire de ce que l'on peut produire en France. Une droite décomplexée qui centralise tous les pouvoirs et affaiblit la démocratie comme jamais. Cette droite sait agir sur tous les ressorts pour rallier à elle. De la corruption, aux mensonges, à la délation, elle sait employer tous les moyens pour donner l'illusion de l'ouverture. Les socialistes ralliés à elle sont une honte pour eux-mêmes. Pas pour le parti socialiste qui doit émerger.
Car le nouveau parti socialiste émergera d'une façon ou d'une autre. Ce parti qui se veut ouvert et surtout qui veut enclencher une dynamique électorale de tous les progressistes pour s'opposer au populisme de la droite. Il y en a encore au parti socialiste qui croient qu'il suffira de s'allier au PC et aux verts pour gagner. Non. Il faudra une large alliance, une alliance arc-en-ciel. Une alliance que défendait Ségolène Royal lors de la présidentielle et qui est poursuivie par la motion E et maintenant EAG. Cette alliance des progressistes fait son chemin de manière inéluctable dans les esprits. Il ne s'agira pas d'abandonner ses valeurs. Au contraire. Il s'agira de faire participer au projet de transformation sociétal l'ensemble des forces politiques, associatives, citoyennes, républicaines qui voudront y participer. Sans sectarisme et sans tabous. Avec un objectif précis: la transformation radicale de notre république démocratique. Il faudra tout renégocier, tout repenser, tout revoir. Le sarkozysme par son outrance représente le summum de ce qu'on ne veut plus voir pour notre pays. Il est déjà dépassé. Mais il reste puissant car il sait s'appuyer sur les haines, les frustrations, les envies des uns et des autres.

Pour revenir au pouvoir le parti socialiste devra porter au pays un projet qui fasse rêver. Un projet partagé et porté par l'ensemble des forces progressistes du pays qui souhaiteront s'associer. Un projet qui s'appuie sur les valeurs portées par Ségolène Royal pendant la présidentielle et depuis. Ce projet fait son chemin inéluctablement. C'est le rôle d'Espoir à Gauche et de Désirs d'avenir. Tout se met donc en place pour que Ségolène Royal parvienne enfin à porter son projet de transformation sociétal appuyé par l'ensemble des progressistes du pays. La seule manière de gagner pour la France en 2012.

José Bové: " Il faut réunir la gauche et les démocrates". Durée 3'14. Postée par 20Minutes.

Le Point: Les primaires au coeur du débat.

Libération: " Pas question de faire le jeu de la droite".

Ségolène Royal a gagné la bataille des idées au parti socialiste.

Ségolène Royal le trait d'union des gauches progressistes.

Intox2007: Je suis à Marseille.

Partager cet article

Commenter cet article

B A BA 22/08/2009 17:31

C'est la première fois depuis longtemps que je lis un article sur le parti socialiste.