Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

F Rebsamen : «pourquoi pas un contrat de gouvernement» avec le MoDem ?

4 Mai 2009 Publié dans #Libre expréssion

http://www.lefigaro.fr/assets/visuels_gondoles/gondole-debats-op2.jpg Propos recueillis par S. H.  04/05/2009

INTERVIEW - Le sénateur maire PS de Dijon, proche de Royal, est favorable à un «dialogue» avec le MoDem autour d'un «programme partagé» en vue de 2012.

LE FIGARO. - Les sondages donnent François Bayrou au coude à coude avec Ségolène Royal au premier tour de la présidentielle . Y a-t-il un nouveau risque d'élimination du candidat de gauche en 2012 ?

François REBSAMEN. - Je ne le pense pas, même s'il y a toujours un risque, si la gauche est divisée, qu'elle ne soit pas présente au deuxième tour. On avait déjà les mêmes types de sondages pendant la campagne de 2007. L'important pour la gauche, c'est d'avoir un candidat unique au premier tour, qui rassemble les forces de gauche qui veulent gouverner ensemble. Et ensuite de préparer le second tour en se tournant vers les démocrates sincères qui s'opposent à la politique de Nicolas Sarkozy. C'est le cas de François Bayrou.

Que doit faire le parti socialiste pour s'assurer d'être présent au second tour ?
Il faut pour le rassembler organiser des primaires ouvertes à tous les Français qui se reconnaissent dans notre projet. Mais ce qui importe, c'est ensuite de gagner l'élection présidentielle sur des bases claires autour d'un programme partagé, un triptyque : refondation du modèle républicain ; préparation d'un modèle de développement économique basé sur l'écologie ; nouvelle répartition des richesses.

Le PS doit-il faire alliance avec le MoDem aux régionales, comme vous l'avez fait à Dijon aux municipales ?
Il faut cesser le bal des hypocrites. De nombreux socialistes ont fait alliance aux municipales, sur la base de leurs projets, avec le MoDem. Il en ira de même demain aux élections régionales avant le premier tour ou au second tour. Il faut donc commencer les discussions avec François Bayrou après les européennes. Je rappelle que le président du MoDem a voté la motion de censure contre le gouvernement et qu'il a pris conscience de la nécessité d'opposer un front uni à Nicolas Sarkozy. Donc, clarifions. Si des convergences se confirment, il faudra élaborer un véritable contrat de gouvernement.

Partager cet article

Commenter cet article