Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Ségolène Royal à Niort avec les salariés d'Heuliez

1 Mai 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Ségolène ROYAL

http://tempsreel.nouvelobs.com/images/logo-notr.gif  NOUVELOBS.COM | 01.05.2009

La présidente de la région Poitou-Charentes a défilé vendredi matin à l'occasion du 1er Mai.

http://q.liberation.fr/photo/20090501/photo_0302_459_306_35973.jpg
Ségolène Royal, qui a défilé à Niort avec les salariés d'Heuliez
a estimé que cette journée était l'occasion "
de se battre pour que tout le monde ait du travail". (© AFP Alain Jocard)
Quelque 3.000 personnes, selon la police et les syndicats, ont défilé vendredi 1er mai à Niort pour la fête du Travail, où Ségolène Royal avait rejoint le cortège avec les salariés d'Heuliez, l'équipementier automobile des Deux-Sèvres en redressement judiciaire.
"Nous sommes angoissés par tout ce qui se passe mais en même temps il y a des signes d'espoirs aussi", a ajouté la présidente de la région Poitou-Charentes. "On a déjà remporté une première victoire puisque l'entreprise a survécu".

Tous ensemble


"Il y a une crise, c'est très difficile, mais il faut résister. Il faut se battre être au coude à coude, au corps à corps parce que je suis convaincue que si on s'y met tous ensemble, on peut trouver des idées pour s'en sortir", a expliqué Ségolène Royal. "Je pense que c'est en se battant, en construisant, en proposant, qu'on va trouver des solutions pour sortir de la crise".
"Plein de familles sont en train de basculer dans le chômage et moi, je pense avec les salariés qu'il y a des d'autres façons de faire, qu'une autre politique économique est possible et qu'il y a des moyens d'aller de l'avant", a-t-elle lancé, ajoutant que "le 1er mai, c'est se battre pour que tous le monde ait du travail".
Dans le cortège, les banderoles proclamaient entre autres "arrêtez de licencier nos parents" ou "précarité raz-le-bol". (NouvelObs.com avec AP)

Partager cet article

Commenter cet article

Philippe CLERIS 02/05/2009 00:56

PARLONS UN PEU DE L'AVENIR QUE LE TYRAN SARKOZY DESIRE POUR VOUS VERSION GRUMBACH