Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

La Françafrique est aux abois et mourra de sa belle mort… »

13 Avril 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Echos de l'étranger

Makhily Gassama : ’’Ségolène Royal vient de briser les tabous entretenus par son pays’’

Dakar, 9 avr (APS) – La présidente de la région Poitou-Charentes (France) Ségolène Royal a brisé les tabous entretenus par la classe politique de son pays depuis la colonisation, en demandant pardon à l’Afrique pour le discours qu’a prononcé en 2007 à Dakar le président Sarkozy, a estimé l’ancien ministre sénégalais de la Culture, Makhily Gassama.

’’Le texte de son discours constituera, dans les archives de la colonisation, un élément précieux. http://farm4.static.flickr.com/3627/3428243573_834e10852b.jpg?v=0Mme Ségolène Royal vient de briser les tabous soigneusement entretenus par la classe politique française, qu’elle soit de droite ou de gauche et sa presse’’, a dit M. Gassama dans l’édition de jeudi du journal dakarois Sud-Quotidien (privé).

’’Cette grande dame de France a osé ce qu’aucun homme d’Etat français n’a osé, du début de la colonisation à nos jours. Aucun hommage venu de l’étranger, rendu à l’Afrique, n’a été aussi courageux, aussi juste, aussi profond’’, a-t-il commenté, en réaction au discours prononcé lundi à Dakar par Mme Royal.

L’adversaire malheureuse de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle française de 2007 effectue, depuis samedi, une mission de six jours, dans le cadre de la coopération décentralisée entre sa région et celle de Fatick (centre-ouest). En marge de cette mission, elle a donné lundi une conférence sur le thème ’’L’Afrique et l’Europe au XXIème siècle’’.

’’Quelqu’un (Nicolas Sarkozy) est venu ici vous dire que +l’homme africain n’est pas entré dans l’histoire+. Pardon pour ces paroles humiliantes, qui n’auraient jamais dû être prononcées’’, avait-elle déclaré devant des universitaires et de nombreux militants du Parti socialiste (PS) sénégalais.

Le discours dans lequel Nicolas Sarkozy considérait que les Noirs n’ont jamais été des acteurs de l’Histoire de l’humanité ’’n’engage ni la France, ni les Français’’, avait souligné Mme Royal. Elle avait rendu hommage aux historiens africains, notamment Cheikh Anta Diop et Joseph Ki-Zerbo, pour leur contribution à l’écriture de l’histoire du continent africain.

’’Pour oser parler de la grandeur du génie de Cheikh Anta Diop, de ce qu’il a apporté à son continent, du caractère hautement scientifique de son œuvre, de son vaste combat contre la falsification de l’histoire de l’Afrique, il faut une témérité non commune. Mme Ségolène Royal est téméraire. Témérité salutaire’’, a souligné Makhily Gassama.

Pour M. Gassama, ancien conseiller du président Léopold Sédar Senghor, ’’la voix que nous venons d’entendre est une voix singulière, une voix qui ébranle les sinistres fondements de la Françafrique.’’

Makhily Gassama a coordonné le livre ’’L’Afrique répond à Sarkozy/Contre le discours de Dakar’’, publié en 2008 aux éditions Philippe Rey.

’’On connaît l’indignation de la droite française et sa presse, qui ne parviennent pas à s’accommoder de l’inéluctable évolution des pays et des peuples (africains). Il est temps de mettre fin à l’effort d’infantilisation de l’Africain’’, a-t-il insisté.

http://www.sudonline.sn/IMG/head.gif

Partager cet article

Commenter cet article

Monique Ayrault 13/04/2009 19:48

Un blog bien présenté, je viens de le lire ailleurs, ici c'est clair, photo ...bien !!!!Et le contenu est rejouissant pour nous , Ségolène et l'Afrique !!!