Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Printemps des libertés du PS : "un couac", selon Lamy

24 Mars 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/images/logo-notr.gif   NOUVELOBS.COM | 24.03.2009

Le député PS de l'Essonne reconnaît que le meeting de dimanche au Zénith a été un demi-échec, mais juge que "c'est une étape, on va s'en servir". Pour le député Henri Weber, "le climat n'est pas à ce combat-là".

 

Martine Aubry et François Lamy (Sipa)

Martine Aubry et François Lamy (Sipa)

Le député PS François Lamy, conseiller politique de Martine Aubry, a reconnu lundi 23 mars un "couac" dans la faible participation du meeting au Zénith dimanche, mais juge que "c'est une étape, on va s'en servir".
Invité du Talk Orange-Le Figaro, le député de l'Essonne a déclaré : "Il y a de temps en temps des couacs, celui-ci en était un."


Il "faut rénover"


"C'est la première fois que le PS renoue avec une tradition de manifestations hors campagne électorale. Personne ne contestera que c'est un demi-échec ou un demi-succès. En tous cas, ce n'était pas la mobilisation que l'on souhaitait. Après, on va se servir de cette manifestation pour regarder nos outils militants" qu'il "faut rénover", a jugé le député.
François Lamy a observé cependant qu'avec ce rassemblement, le PS "a renoué avec des associations, des organisations comme le Syndicat de la magistrature, la Ligue des droits de l'homme..."


"Essayer de comprendre"


La faible mobilisation "veut dire qu'il nous reste encore du travail", juge François Lamy pour qui les militants sont "plus enclins à travailler au moment des échéances électorales" que pour "une manifestation déconnectée" d'une telle échéance.
Martine Aubry "est consciente que la mobilisation n'a pas été à la hauteur", a encore dit François Lamy qui réunira dès mercredi les fédérations PS d'Ile-de-France "pour essayer de comprendre".

Problème de timing


Le député européen PS Henri Weber a lui aussi fait part de sa déception. "Le climat n'est pas à ce combat-là précisément mais cela ne veut pas dire que les questions ne soient pas essentielles", a déclaré sur LCI la tête de liste PS pour la région Centre. Le PS s'est-il trompé de timing? "Certainement, a répondu Henri Weber. C'est pourquoi il y a eu 1.500 participants et pas les 5-6.000 attendus parce que aujourd'hui nos concitoyens ont la tête à leurs problèmes économiques et sociaux, s'inquiètent sur ce qui va advenir et c'est de ça dont ils ont prioritairement envie de parler et d'entendre parler".

Chicayas


Interrogé sur le député royaliste Manuel Valls qui avait qualifié d'"anti-sarkozysme obsessionnel" la campagne du PS et le livre "La France en libertés surveillées", Henri Weber, un proche de Laurent Fabius, a rappelé que "les militants ne veulent pas qu'on attaque leur propre parti" et veulent "qu'on arrête les chicayas". "Ceux qui se lancent dans les chicayas individuelles seront désavoués et durement désavoués".   (ndlr. :  et ceux qui ne respectent pas les miltants,aussi ??)

 

Partager cet article

Commenter cet article

Marietel 24/03/2009 14:24

Ils sont décidement autistes! C'est bien grave, non?