Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Ségolène Royal : "le sang vient de couler en Guadeloupe"

18 Février 2009 Publié dans #Ségolène ROYAL

PARIS, 18 février 2009 (AFP) - Ségolène Royal, soulignant mercredi que le "sang vient de couler en Guadeloupe", a déclaré que c'était "le résultat de l'inertie, du manque de considération de l'Etat pour l'Outre-mer", après le décès par balle d'un syndicaliste guadeloupéen.

http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2009/02/18/h_9_ill_1156874_4995_guadeloupe5.jpg

AFP/Julien Tack

"Le sang vient de couler en Guadeloupe et on sait que c'est le résultat de l'inertie et du manque de considération de l'Etat pour l'Outre-mer", a affirmé sur France-info l'ex-candidate PS a la présidentielle.

"Il y a eu cinq semaines de manifestations dans le calme, il y a un besoin de dignité. En face de cela, il y une gestion calamiteuse de cette crise. Le pouvoir est resté totalement sourd aux attentes et aux appels de détresse", selon elle.

La présidente de Poitou-Charentes dénonce "l'incompétence, l'inertie, l'absence même de parole du chef de l'Etat sur un conflit social qui dure depuis cinq semaines, où un habitant sur dix est descendu dans la rue". "S'il y avait une telle mobilisation sur un territoire métropolitain, le chef de l'Etat se serait déjà exprimé, le chef du gouvernement aussi".

"Ce qui se dit en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à La Réunion, c'est qu'aucun territoire métropolitain n'aurait été traité de cette façon, aucun territoire n'aurait été laissé à l'abandon", lance-t-elle. "C'est à se demander si cette stratégie de pourrissement et d'abandon est volontaire de la part du pouvoir", s'interroge-t-elle.

Mme Royal demande "aux plus hautes autorités de l'Etat d'assumer enfin leur responsabilité, faute de quoi elles prendraient toute la responsabilité de la montée de la violence".

Selon elle, "ce qui se passe aujourd'hui dans les départements d'outre-mer peut être parfaitement précurseur de ce qui risque de se passer sur le territoire national, s'il y a encore ce sentiment très profond d'injustice et si des réponses concrètes ne sont pas apportées à la question de vie chère et des bas salaires".

em/jud/df

Partager cet article

Commenter cet article

frederic crochet 18/02/2009 20:04

Le pin's est capable de s'augmenter de 182% mais il ne veux pas d'une légère augmentation du SMIC, il lui faudra combien de morts pour qu'il comprène?