Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Total empoche des profits sur le dos des consommateurs

13 Février 2009 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

http://media.rtl.fr/img/logo.gif12 février 2009 -  Ségolène Royal était l'invitée de RTL Soir.

Cliquez ici pour écouter l'interview.

Lire l'interview ci-dessous :

Nicolas  Poincaré

Invitée de RTL SOIR, Ségolène Royal, bonsoir et merci de répondre à nos questions. Total qui gagne donc presque 14 milliards d’euros en un an, pour vous est-ce que c’est une bonne nouvelle.

Ségolène Royal

Non. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce que ça veut dire que les consommateurs ont payé l’essence trop chère, et on sait bien que lorsque le prix du pétrole augmente, le prix de l’essence à la pompe augmente tout de suite dès le lendemain.  Et lorsque le prix du  Brut, le prix du pétrole baisse, là il faut attendre plusieurs jours pour que l’essence baisse. C’est-à-dire qu’entre temps,  Total empoche des profits sur le dos des consommateurs.

Nicolas Poincaré

Est-ce que vous suggérez maintenant que l’Etat fasse une super taxe pour ses supers profits ?

Ségolène Royal

Je suggère que l’Etat prenne en effet ses supers profits. L’Etat  c’est-à-dire la collectivité, c’est-à-dire… il vient de se passer quoi aujourd’hui ? L’Etat vient de donner six milliards d’euros à l’industrie  automobile. L’industrie automobile çà  a un lien avec l’essence, mais comment se fait-il que ce soit le contribuable qui a déjà été surtaxé en achetant son essence qui vient aujourd’hui renflouer l’industrie  automobile  alors que de l’autre côté Total fait 14 milliards de bénéfices et ces bénéfices sont essentiellement reversés aux actionnaires. Moi ce que j’attends de Total c’est de la redistribution, de la redistribution vers les consommateurs et on pourrait très bien imaginer une prime à la cuve payée  par Total pour que les Français paient moins cher leur fioul…              

Nicolas Poincaré

Il paie déjà une prime à la cuve.

Ségolène Royal

Oui mais on peut l’augmenter. Il faut donc redistribuer ces 14 milliards. Voilà une bonne occasion d’appliquer les trois tiers de Nicolas Sarkozy. Moi je demande, puisque les actionnaires ont déjà été grassement servis, qu’il y ait un tiers pour les consommateurs, sous forme soit de baisse du prix de l’essence, soit de prime  aux consommateurs. Un tiers à la recherche et à l’investissement et un tiers à l’écologie puisqu’on observe que les dépenses du groupe dans les énergies renouvelables représentent moins de 3% de ses profits. Donc je pense que l’Etat, c’est-à-dire la collectivité nationale est en droit d’attendre et d’exiger de Total et d’imposer à Total des règles nouvelles qui correspondent aux besoins de la collectivité. Et les besoins de la collectivité c’est quoi ? C’est la baisse des prix  –  la cause de  la vie chère –  c’est l’investissement dans les énergies renouvelables – à cause de la flambée des prix du pétrole – et de l’investissement dans les stratégies futures, c’est-à-dire dans l’emploi de demain, c’est-à-dire dans la recherche et dans les différentes capacités d’un groupe énergétique.

Christelle Robière

Donc redistribuer. Ce matin Christophe de Margerie, le patron de Total, affirme qu’il ne limitera pas les bonus versés aux dirigeants du groupe. Ca vous choque ?

Ségolène Royal

Oui bien sûr.

Christelle Robière

Pourtant c’est une entreprise en bonne santé.

Ségolène Royal

C’est très choquant ; les dirigeants du groupe sont déjà très chèrement payés et aujourd’hui ce sont les consommateurs qui ont du mal. Regardez ce qui se passe en Guadeloupe. La Guadeloupe et la Martinique ont été bloquées à cause du prix de l’essence qui  est devenu insupportable. Comment se fait-il que Total fasse autant de profits aujourd’hui et que les départements d’Outre Mer soient encore bloqués ?  C’est donc que Total a la possibilité de baisser immédiatement le prix de l’essence. Et moi c’est ce que je demande. Et enfin je pense que par rapport à ce côté en effet extrêmement… l’examen des prix pratiqués dans le secteur énergétique… comment se fait la répercussion de la baisse du Brut à la pompe, les consommateurs sont en droit de le savoir  et elles demandent, les associations, depuis longtemps, une commission d’enquête sur les prix pratiqués dans le secteur énergétique. Comment se font les ristournes, et comment se font les répercussions à la baisse et à la hausse du prix du Brut.

Nicolas Poincaré

C’est la question que vous posez Ségolène Royal, merci beaucoup d’avoir été l’invitée de RTL SOIR.

Partager cet article

Commenter cet article