Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Lettre de Ségolène au courant Espoir à Gauche

2 Février 2009 Publié dans #Espoir à Gauche

Chers amis, chers camarades.

Vous voici réunis ce samedi après-midi dans la diversité de tous ceux qui se sont rassemblés à l’automne dernier pour porter ce changement profond dont le Parti Socialiste a besoin.

De cette belle bataille, nous pouvons et devons rester fiers. Nous sommes sortis de ce congrès la tête haute, fidèles à nos principes, sans avoir à rougir, ni des résultats obtenus, ni des discours que nous avons tenus.

De cette bataille, nous devons garder aujourd’hui l’esprit collectif, l’esprit d’équipe qui nous ont animés. Cet état d’esprit a été pour beaucoup dans la force de conviction que nous avons démontrée.

Nous sommes aujourd’hui plus que jamais les garants de la rénovation du Parti Socialiste. Nous sommes les garants et nous devons en être les exemples.

Oui, nous avons été les garants quand, au lendemain du vote du 21 novembre et du Conseil National qui a suivi, malgré l’amertume, la déception, nous avons proposé à Martine Aubry de nous rassembler.

Et nous le sommes tous aujourd’hui, quand nous disons toujours que la seule façon de faire avancer le Parti Socialiste serait que nous puissions participer à la hauteur de ce que nous représentons, dans la fidélité à l’orientation qui est la nôtre, que nous puissions participer aux travaux du Parti Socialiste.

Oui, nous portons l’unité et nous portons la rénovation en profondeur. Les deux sont d’ailleurs liées.

L’unité du Parti est nécessaire pour faire avancer la parité, la diversité, le militantisme de masse, des primaires ouvertes, des universités populaires, la rénovations des propositions, des idées, l’ouverture de notre mouvement sur la société, les mouvements sociaux, les intellectuels, les gens de culture.

Et nous devons au sein de notre équipe être exemplaires nous-même sur tous ces points.

Je sais que cet après-midi vous discutez et vous travaillez dans cette unité pour que nous soyons toujours cette force de propositions, de rassemblement et de rénovation du Parti Socialiste.

Je sais combien vous auriez souhaité que je sois présente à vos côtés. Mais du Forum Social Mondial de Belem au Brésil, je travaille avec d’autres aux quatre coins du monde à ce qui est notre responsabilité et ce que je partage avec vous : imaginer un autre modèle de développement humain pour sortir de la crise.

Ces deux travaux ne nous séparent pas, ne s’opposent pas, bien au contraire.

C’est en étant profondément, comme nous le sommes dans le Parti Socialiste et dans la société, en France, en Europe et dans le monde que nous pourrons demain convaincre les Français.

Je vous souhaite à tous une belle fin d’après-midi.

A très bientôt.

Ségolène Royal.

Partager cet article

Commenter cet article