Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Désirs d'Avenir 76

Peillon : «Quatre voix d'écart»

25 Novembre 2008 , Rédigé par Yvon GRAIC Publié dans #Actualité

O.W., S.L., C.J. et C.M. (lefigaro.fr) avec agences
.
Ségolène Royal.
Ségolène Royal. Crédits photo : AFP

MINUTE PAR MINUTE - Le camp royaliste poursuit son offensive médiatique et menace de saisir la justice si la commission de récolement ne prend pas en compte leurs requêtes avant mardi 14h.

08h29 : «Plus que 4 voix d'écart», selon Peillon. Comme les autres ségolistes la veille, Vincent Peillon menace à nouveau de «saisir la justice républicaine». Selon lui, «après le premier travail de la commission hier (lundi), il n'y a plus que quatre voix d'écart sur 135.000 votants entre les deux candidates». Au micro de France Info, le député européen estime que «l'outil démocratique n'est pas adapté à ce qui se passe en ce moment» au PS, tout en affirmant que «la démocratie doit s'exercer jusqu'au bout».

«Ce qui fait désordre, c'est de vouloir faire des coups d'Etats. Ce n'est pas une République bananière», ajoute-t-il, dénonçant «un mensonge médiatique organisé par quelques malfaisants». Et de conclure: «Il n'y a pas de solution arithmétique donc il faut construire une solution politique». Autrement dit, «il faut renoncer à prononcer le nom d'une première secrétaire ce soir» (à l'issue de la commission de récollement, NDLR).

21h06 : Les «royalistes» haussent le ton . Les partisans de Ségolène Royal menacent de «saisir la justice» et d'«appeler à une manifestation devant» la rue de Solférino -où est situé le siège du PS - si la commission de récolement ne prend pas en compte leurs requêtes, annonce François Rebsamen, numéro 2 sortant du PS et soutien de Royal.

Dénonçant des «manipulations», le maire de Dijon a exigé que cette commission se saisisse du cas des scrutins à Lille et en Guadeloupe, dans une déclaration à l'Agence France-Presse. «Nous [lui]donnons jusqu'à mardi 14h [ndlr : heure de la prochaine réunion de la commission] pour prendre en compte nos remarques», écrit-il. «Faute de quoi nous saisirons la justice et appellerons à une manifestation» devant le siège du parti à Paris.

Partager cet article

Commenter cet article

pour un ps de militants 25/11/2008 12:47

vous qui êtes habituellement frainds de sondage en voilà un autre..
sondage BVA France Inter
71% des personnes interrogées donnent "tort" à Mme Royal "de ne pas reconnaître sa défaite", tandis que 21% estiment qu'elle "a raison de refuser de se laisser faire". 8% ne se prononcent pas.
Du côté, des sympathisants socialistes, 66% donnent tort à l'ex-candidate à l'Elysée, 28% lui donnent raison, et 8% ne se prononcent pas
Sondage réalisé par téléphone le 22 novembre, au lendemain du deuxième tour du vote des militants socialistes, auprès d'un échantillon de 970 personnes âgées de 18 ans et plus.

Yvon GRAIC 25/11/2008 12:50


Précisions
1. Le sondage a été réalisé avant même que les militants et sympathisants socialistes soient informés de la situation réelle :
- En effet, il date du samedi 22 novembre, soit le lendemain du vote, alors même que les seuls résultats étaient ceux de la direction sortante du Parti dans lesquels manqués des décomptes de
certaines fédérations (et montraient une différence de 42 voix entre Ségolène Royal et Martine Aubry, à son avantage).

2. Plus vicieux et moins grossier qu'OpinionWay, la question de ce sondage est néanmoins biaisée :
- Elle acte en effet qu'il y a eu victoire de Martine Aubry et défaite de Ségolène Royal (ce qui n'est pas le cas),
- Elle demande ensuite si Ségolène Royal a raison ou pas de ne pas reconnaître sa défaite... la réponse est donc dans la question.